Vladimir COSMA : "Céline DION n'a pas chanté la B.O de "L'étudiante" car elle n'était pas assez jolie"

Vladimir COSMA : "Céline DION n'a pas chanté la B.O de "L'étudiante" car elle n'était pas assez jolie"

Vingt-huit ans après, les langues se délient. En 1988, sortait sur les écrans français le film "L'étudiante", qui réunissait Sophie MARCEAU et Vincent LINDON. Un film réalisé par Claude PINOTEAU – aux 1 583 067 entrées, et dont la bande originale était composée par Vladimir COSMA. Un compositeur déjà habitué au succès au cinéma et à la télévision, puisque c'est lui qui est à l'origine de nombreux tubes interprétés par Isabelle AUBRET ("Le ciel, la terre et l'eau"), Marie LAFORÊT ("La ballade de Clérambard"), Nana MOUSKOURI ("L'amour en héritage"), Guy MARCHAND ("Destinée"), Herbert LÉONARD ("Puissance et gloire"), MINI-STAR ("Les mondes engloutis") ou Nicole CROISILLE ("Les cœurs brûlés").

Ce mois-ci-, il se confie au magazine "Platine", et revient notamment sur la genèse de la B.O qu'il a composée pour "L'étudiante", et pour laquelle il souhaitait Céline DION. "Produite par Eddy MARNAY, elle était à Paris et venait de faire deux 45 tours qui s'étaient soldés par des échecs totaux. Eddy m'a appelé pour me proposer cette fille que j'ai trouvée formidable, chantant très bien. Malheureusement, la production l'a refusée au motif qu'elle ne correspondait pas physiquement, qu'on ne pouvait pas la présenter à la télé comme "représentante" du film par rapport à Sophie MARCEAU parce qu'elle n'était pas assez jolie ! confie aujourd'hui Vladimir COSMA à Jean-Pierre PASQUALINI.

Avec "L'étudiante", la Gaumont cherchait à renouveler le succès des deux films de la série "La boum" (dont la B.O du premier volet était interprétée par Richard SANDERSON) en reprenant la même équipe (réalisation, scénaristes, compositeur) autour de Sophie MARCEAU. "J'ai donc trouvé au Danemark une autre inconnue, Karoline KRÜGER  (ndlr : qui est par ailleurs norvégienne. La jeune femme venait de représenter son pays à l'Eurovision avec "For vår jord", se classant 5ème sur 21 pays, et succédant de quatre places à… Céline DION qui, comble du sort, remportait cette édition pour la Suisse avec "Ne partez pas sans moi"). Karoline était étudiante en médecine. J'aimais beaucoup sa façon de chanter et elle était très belle. C'est vrai que je n'ai pas pu prendre Céline DION à cause d'un critère de producteur" poursuit-il.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

C'est Michel POLNAREFF qui était pressenti pour composé la B.O du film "La boum", et la chanter. Michel SARDOU était en lice pour chanter le générique de la série française "Châteauvallon" et Mireille MATHIEU aurait pu chanter celui des "Cœurs brûlés", si TF1 n'avait pas mis son véto. "Il n'était pas question pour les producteurs de prendre Mirelle MATHIEU : elle était complètement mise à l'index à ce moment-là, on ne voulait plus d'elle… Peut-être parce qu'elle avait fait des déclarations un peu "extrême droite" !  Depuis la mort de Johnny STARK, Mireille est un peu mise de côté. Pour moi, c'est une grande chanteuse !  …/… Nana MOUSKOURI a un organe merveilleux, une couleur dans la voix, mais ce n'est ni Mireille MATHIEU, ni Herbert LÉONARD, ni Frank SINATRA… C'est une fille qui n'interprète pas".

Enfin, Vladimir COSMA revient également dans cette passionnante interview sur sa collaboration avec Guy MARCHAND. "Il croit qu'il est un chanteur de jazz. Il veut faire du tango, mais "Destinée" est trop variété pour lui (sourire)… Ça a été une "explosion" incomparable avec les succès de sa carrière discographique. Le maximum que Guy MARCHAND a vendu, c'est 40 000 disques, alors que tout à coup, on était en tête des charts, sur Europe 1, partout, un vrai tube : 700 000, 800 000… Guy MARCHAND est peut-être amateur de jazz, mais pas chanteur de jazz (rires) !" renchérit le compositeur.

Vladimir COSMA, qui sera en tournée cet automne, se produira le 9 octobre prochain sur la scène du Palais des Congrès de Paris avec un grand orchestre symphonique de 80 musiciens, des chœurs de 80 personnes et de nombreux solistes. L'occasion de réentendre notamment ses incontournables, de "L'as des as" (avec Rachid FERRACHE) à "Rabbi Jacob", en passant par "Le grand blond avec une chaussure noire"…

Thierry Cadet

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.

Les thèmes

  • Concerts

    Les plus belles prestations scéniques des artistes français et internationaux filmées depuis 50 ans.

  • Documentaires

    Les documentaires et les reportages les plus passionnants sur la chanson. Pour mieux comprendre la carrière de ces légendes.

  • Films

    Films musicaux, films avec des chanteurs qui jouent la comédie, biopics... Voilà un rendez-vous qui combine amour de la musique et passion pour le 7ème art.

  • Variétés

    Melody présente des émissions de variétés intégrales issues des archives de la télévision française et désormais étrangère.