Claude VÉGA

Claude VÉGA

2 juin 1930

  • Chanteur

Biographie

C’est le 2 Juin 1930 à Paris que nait Claude THIBAUDAT qui se fera connaitre sous le pseudo de Claude VÉGA en tant qu’imitateur, humoriste, mais également acteur.

Si les études ne sont pas son fort, Claude VÉGA trouvera rapidement sa voie dans l’art dramatique, qui lui donnera pleinement satisfaction. Après avoir étudié durant trois ans au conservatoire, il fera sa grande première sur les planches du Liberty’s et pourra y côtoyer des artistes comme Gilbert BÉCAUD, Jean RICHARD et Mick MICHEYL. Rapidement Claude VÉGA se fera un nom, et débutera au music-hall Bobino et fera ses premières dates à l’étranger.

Entre 1957 et 1961, Claude VÉGA assurera les premières parties de Charles TRENET, d’Edith PIAF, et de Joséphine BAKER. Un amour de la scène qui le poussera à embrasser la carrière de comédien, et fera ses débuts au théâtre dans la pièce "Les J3" mais également au cinéma dans "Paris Music Hall" sorti en 1957, "La marraine de Charley" en 1959 avec Fernand RAYNAUD, "Les Héritiers" avec Roger PIERRE et Jean-Marc THIBAULT, ou bien encore dans "Domicile conjugal" en 1969 un film de son ami François TRUFFAUT qu’il a connu sur les bancs de l’école de commerce.

Cinéma, Théâtre, Music Hall, Claude VÉGA enchaîne et ne s’arrête jamais. Ainsi il enchaîne rapidement, et revient au théâtre de Bobino avec Juliette GRÉCO, avant de repartir sur les routes en compagnie de Nana MOUSKOURI, qui lui demandera d’assurer ses tournées en France, en Belgique et en Allemagne.

Pour que sa panoplie soit parfaite, il ne manquait plus que l’expérience de la télévision,  une chose qui sera faite via l’invitation à participer à l’émission L’invité du dimanche d’Edwige FEUILLERE en 1968 puis Maria CALLAS l’année suivante. Rapidement il deviendra un habitué des plateaux de télévisions, et fera régulièrement des apparitions dans les shows de Maritie et Gilbert CARPENTIER  qui lui consacreront un "Top A - Claude VÉGA" le 27 avril 1974. Des apparitions qui ne sont jamais passées inaperçues, puisqu’en imitateur chevronné, Claude VÉGA aura fait de nombreux pastiche de Maria CALLAS, Denise GLASER, ou Delphine SEYRIG.

La même année c’est dans "Odysée pour une tasse de thé", une pièce de Jean-Michel RIBES qu’il revient au théâtre, avant de repartir pour deux années de tournée, entre 77 et 79.

Durant la décennie 80, Claude VÉGA se fera plus discret, mais assurera tout de même les grands shows télévisuels de l’époque présentés par Guy LUX, Danièle GILBERT, ou bien encore Jean-Pierre FOUCAULT.

La décennie suivante, Claude VÉGA la passera au théâtre, enchaînant les projets.

En 2008, Claude VÉGA semble vouloir faire le bilan de sa vie, et publie un album d'imitations datant des années 1950 et publie un livre de souvenirs sous forme d'anecdotes illustrées par lui-même.

En Janvier 2010, Claude VÉGA est élevé au rang d’officier dans l'Ordre des Arts et des Lettres par Frédéric MITTERAND alors Ministre de la Culture et de la Communication.

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.

Les thèmes

  • Concerts

    Les plus belles prestations scéniques des artistes français et internationaux filmées depuis 50 ans.

  • Documentaires

    Les documentaires et les reportages les plus passionnants sur la chanson. Pour mieux comprendre la carrière de ces légendes.

  • Films

    Films musicaux, films avec des chanteurs qui jouent la comédie, biopics... Voilà un rendez-vous qui combine amour de la musique et passion pour le 7ème art.

  • Variétés

    Melody présente des émissions de variétés intégrales issues des archives de la télévision française et désormais étrangère.