Georges GUÉTARY

8 février 1915 - 13 septembre 1997

  • Chanteur
  • Acteur
Georges GUÉTARY

Lambros WORLOOU aka Georges GUÉTARY, est né le 8 février 1915 à Alexandrie.

 

Georges GUÉTARY était chanteur d’opérette et comédien grec naturalisé français au début des années 50. Son oncle, le célèbre concertiste Tasso JANOPOULO, qui lui, n’a pas d’enfant propose “d’adopter” le jeune et beau Georges GUÉTARY qui migre donc en France pour y étudier le commerce international. À Paris, on lui découvre une voix, claire, vive, souple, grimpant l’aigu le plus haut perché. 

 

La cantatrice Ninon VALLIN, immédiatement séduite, accepte de lui donner des leçons. C’est dans la musique de variétés qu’il fait ses débuts, comme soliste de l’orchestre de Jo Bouillon. En 1937, Georges GUÉTARY est remarqué par Henri VARNA, directeur du Casino de Paris qui lui confie un rôle de “boy” dans la revue de… MISTINGUETT.

 

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, sans emploi dans le spectacle, Georges GUÉTARY joue le maître d’hôtel dans un restaurant toulousain. Puis, c’est sa rencontre avec le compositeur basque Francis LOPEZ, qui débute lui aussi dans la chanson, qui sera décisive.

 

Georges GUÉTARY crée  “Caballero”  et  “Robin des Bois” en 1943,  deux chansonnettes à fort succès qui donneront la gloire au chanteur et compositeur. Deux ans plus tard, “A Honolulu”, signé Francis LOPEZ, est sur toutes les lèvres.

 

Georges GUÉTARY tourne alors son premier film, “Le cavalier noir” dont les chansons (toujours de Francis LOPEZ) “Cavalier”, “Avec l’amour”, “La plus belle”, et surtout “Chic à Chiquito”, rallient tous les suffrages. Georges GUÉTARY part alors à la conquête du public américain. En 1950, Georges GUÉTARY est consacré “Meilleur chanteur d’opérette” à Broadway pour son interprétation dans “Arms And The Girl”. 

 

De retour en France, Georges GUÉTARY tient le premier rôle dans deux opérettes “Lopeziennes” : “Pour Don Carlos” et “La route fleurie” (avec BOURVIL et Annie CORDY). Georges GUÉTARY est alors à l’apogée de son succès, en véritable artiste populaire. Puis, Gene KELLY, de passage à Paris pour les besoins du film en préparation “Un américain à Paris”, décide de l’engager. Parmi ses films, on retiendra également “Les aventures de Casanova” de Jean BOYER, en 1946.

 

Suivront les opérettes “Pacifico” (1958), “La polka des lampions”(1962), “Monsieur Carnaval” (1965, sur une musique de Charles AZNAVOUR, on y entend le fameux air de “La bohème”), “Monsieur Pompadour” (1971) ou “Les aventures de Tom Jones” (1974). Et le succès discographique et décalé “Georges, viens danser le rock”, en 1956.

 

Les années 80 seront beaucoup plus difficiles. L’opérette “Aventure à Monte-Carlo”, obtiendra un succès honorable au début de la décennie, mais le genre se fane. “L’amour à Tahiti” (1983), “Hourra Papa” (1984), “Carnaval aux Caraïbes” (1985), ou “Le Roi du Pacifique” (1986) n’auront aucun succès.

 

Georges GUÉTARY aura deux enfants, Hélène et François. L’artiste s’éteindra d’une crise cardiaque le 13 septembre 1997, dans une clinique de Mougins, dans les Alpes-Maritimes.

Programmes avec Georges GUÉTARY

Tout voir

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.