Jacqueline FRANÇOIS

Jacqueline FRANÇOIS

30 janvier 1922 - 7 mars 2009

  • Chanteur

Biographie

Jacqueline GUILLEMAUTOT plus connue sous le nom de Jacqueline FRANÇOIS est née le 30 Janvier 1922 à Neuilly-sur-Seine, et est décédée à Courbevoie le 7 mars 2009.

 

Née entre deux guerres, la jeune Jacqueline se passionne très rapidement pour le monde du spectacle, et l’après guerre, lui permettra de faire carrière, certes avec quelques difficultés mais y parviendra quand même.

 

En 1945, Jacqueline FRANÇOIS tente sa chance lors d’une audition, pour passer à la radio. Ayant l’oreille absolue, elle s’intègre parfaitement dans une grande formation. Un orchestre dans lequel se trouve Louis GASTÉ qui tombe sous le charme du talent de la jeune femme et lui propose d’enregistrer les titres "Gentleman" et "Ça n'était pas original" qui connaissent un succès immédiatement.

 

S’en suivront l’enregistrement en 1947 de deux 78 Tours, que Jacqueline FRANÇOIS n’aimera pas. Durant une tournée, elle rencontre son futur mari Henri DECKER, qui lui présentera l’auteur Paul DURAND à qui l’on doit "Seule Ce Soir" pour Léo MARJANE. Rapidement séduit par Jacqueline, il lui offre « C’est le Printemps » qu’elle enregistre chez Polydor. Alors qu’elle n’est pas convaincue par le résultat, le disque se vend très bien, et remporte le Grand prix du disque 1948, et lance définitivement une carrière à succès pour Jacqueline FRANÇOIS.

 

En plus de la musique, où elle séduit un très large public, Jacqueline FRANÇOIS fait ses premiers pas au cinéma, et bien souvent en y chantant.

 

En 1948, Henri CONTET et Paul DURAND lui écrivent une chanson qui connaîtra un succès bien au-delà de nos frontières, "Mademoiselle de Paris" qui lui collera à la peau à vie. La suite de sa carrière ne connaitra que le succès que ce soit avec "Trois Fois Merci", "Tu n'peux pas t'figurer", "Les Lavandières du Portugal". Ce dernier titre lui permettra de recevoir à nouveau le Grand Prix du Disque en 1955.

 

En 1953, Jacqueline FRANÇOIS atteint un record historique, en vendant un million de disques. Grâce à "Mademoiselle De Paris" son envergure est devenue internationale, et elle y sera accueillie comme une star en 1950 aux Etats Unis, où elle chantera à la télévision et où elle y publiera plusieurs titres au point de publier un album anglophone en 1957 baptisé "The Sweet Language Of Love."

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.

Les thèmes

  • Concerts

    Les plus belles prestations scéniques des artistes français et internationaux filmées depuis 50 ans.

  • Documentaires

    Les documentaires et les reportages les plus passionnants sur la chanson. Pour mieux comprendre la carrière de ces légendes.

  • Films

    Films musicaux, films avec des chanteurs qui jouent la comédie, biopics... Voilà un rendez-vous qui combine amour de la musique et passion pour le 7ème art.

  • Variétés

    Melody présente des émissions de variétés intégrales issues des archives de la télévision française et désormais étrangère.