Jean-Claude PASCAL

Jean-Claude PASCAL

24 octobre 1927 - 5 mai 1992

  • Chanteur

Biographie

Issu d'une famille d'industriels du textile, Jean-Claude Villeminot crée après la Seconde Guerre mondiale des foulards pour Hermès et travaille comme styliste pour le couturier Christian Dior. Il s'oriente ensuite vers le théâtre et conçoit les costumes de Don Juan, pièce de Molière mise en scène par Louis JOUVET au Théâtre de l'Athénée. Intéressé par la comédie, il suit les cours d'art dramatique de René Simon et débute sur les planches en 1949. Il prend alors le nom de Jean-Claude PASCAL.

 

Jean-Claude PASCAL est l'archétype du séducteur romantique cher au cinéma français des années 1950, avant l'avènement de la Nouvelle Vague. Son physique - il est grand et svelte, a le regard sombre - et son talent servi par une diction héritée de ses performances au théâtre sont utilisés dans de nombreux films. Après un premier essai dans Le Jugement de Dieu (1949) de Raymond Bernard, il se fait remarquer dans le moyen métrage d'Alexandre Astruc, Le Rideau cramoisi, adapté d'une nouvelle de Barbey d'Aurevilly. Il tourne par la suite dans de nombreuses productions commerciales, souvent en costumes : Le Grand Jeu (1953) de Robert Siodmak, Le Chevalier de la nuit (1954) de Robert Darène, le Salaire du péché (1956) de Denys de la Patellière. Dans Les Mauvaises Rencontres (1955), Alexandre Astruc lui offre un rôle lui permettant de se défaire de son image de séducteur romantique et d'être un peu plus fantaisiste. L'acteur espace ensuite ses apparitions à l'écran et cède progressivement la place aux jeunes recrues de la Nouvelle Vague comme Jean-Paul BELMONDO. Il se tourne alors vers la chanson, mais on le voit encore dans Le Rendez-vous (1961) de Jean Delannoy, dans Angélique et le Sultan (1967) de Bernard Borderie et dans Unter den Dächern von St. Pauli (1969) d'Alfred Weidenmann.

 

Dans les années 1970 et 1980, Jean-Claude PASCAL s'illustre dans de nombreuses productions télévisées (entre autres, Une autre vieLe Temps de vivreLe Temps d'aimer).
Il triomphe au concours de l'Eurovision en remportant le premier prix en 1961 avec la chanson Nous les amoureux. Il enregistre par la suite de nombreux disques.
Il publie en 1986 son autobiographie, Le Beau Masque, puis écrit des romans policiers et des portraits historiques, dont L'Amant du roi et Marie Stuart.

Actualités concernant Jean-Claude PASCAL

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.

Les thèmes

  • Concerts

    Les plus belles prestations scéniques des artistes français et internationaux filmées depuis 50 ans.

  • Documentaires

    Les documentaires et les reportages les plus passionnants sur la chanson. Pour mieux comprendre la carrière de ces légendes.

  • Films

    Films musicaux, films avec des chanteurs qui jouent la comédie, biopics... Voilà un rendez-vous qui combine amour de la musique et passion pour le 7ème art.

  • Variétés

    Melody présente des émissions de variétés intégrales issues des archives de la télévision française et désormais étrangère.