Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Envie de voir ce programme ?

Pour le voir en integralité, abonnez-vous à l’offre multi-écrans de MELODY et retrouvez les plus beaux programmes de votre chaîne vintage, à partir de 2,50€ par mois !

  • Le meilleur des années 60 à 90 en illimité
  • Sur tous vos écrans
  • Abonnement sans engagement
Profiter du 1er mois offert

Biographie

Ray CHARLES ROBINSON connu sous le nom de Ray CHARLES, est né le 23 Septembre 1930 à Albany aux Etats Unis, est mort le 10 Juin 2004 à Beverly Hills aux Etats-Unis.

 

Né durant la grande dépression, Ray CHARLES n'a pas une enfance facile. Atteint d'un glaucome, à 4 ans, il verra son frère se noyer l'année suivante, avant de devenir aveugle à 7 ans et d'être placé dans une institution spécialisée, où il y apprend la musique, que ce soit la clarinette, le saxophone alto et le piano, et il se dirigera naturellement vers des sonorités Gospel, Blues, Jazz et Country. A 15 ans, il perd sa mère et décide de quitter son école, et devient alors musicien, et arrive à survivre en jouant dans des orchestres.

 

Deux ans plus tard, Ray CHARLES s'installe à Seattle, et se produit avec sa propre formation dans des clubs. En 1949, il enregistre enfin sous son nom, et sa rencontre avec Quincy JONES, va changer les choses. Rapidement, il signe chez Swing Time Records, qui lui permet de sortir plusieurs disques dont "Baby, Let Me Hold Your Hand", qui se place dans les premières places des charts en 1951.

 

Atlantic Records le signe et va lui permettre de connaitre un succès énorme. Ray CHARLES enchaîne les titres comme "The Sun's Gonna Shine Again, produit par Ahmet Ertegün "I Got a Woman" "Hallelujah I Love Her So", "Drown in My Own Tears", "This Little Girl of Mine", "Swannee River Rock", "The Right Time" "What'd I Say" qu'il improvise en 1959 lors d'un concert ou bien encore "The Genius Of Ray CHARLES".

 

En 1959, Ray CHARLES quitte Atlantic Records, pour ABC Paramount qui va lui ouvrir les portes d'une notoriété mondiale, et devient alors une star planétaire avec des titres qui ont marqué la musique comme "Georgia on My Mind", "Hit the Road Jack" (1960), "Baby, It’s Cold Outside" (1961), "Unchain my Heart", "I Can't Stop Loving You", "You are my sunshine" (1962), "Busted", "That Lucky Old Sun", "Don’t Set Me Free" (1963), "Together Again" (1965), "Let's Go Get Stoned" (1966), "Here We Go Again", "In The Heat Of The Night", "Yesterday" (1967), "Eleanor Rigby" (1968), et "America The Beautiful" (1972).

 

En 1963, Ray CHARLES décide de monter son propre label baptisé Ray CHARLES enterprises, avec Joe ADAMS. L'année suivante, il joue dans le film Ballad In Blue.

 

La fin de la décennie 70 et la décennie 80 sera celle de l'absence puisque Ray CHARLES ne fera que peu d'apparition, pour des événements comme dans le film The BLUES BROTHERS, ou bien encore pour le titre "We Are The World", qui restera son unique succès durant cette période, avec en 1989 son duo avec Chaka KHAN " I'll Be Good to You", maiss le succès est toujours là avec les tournées mondiales.

 

Dans les années 1990, Ray CHARLES se fait remarquer pour la publicité pour Pepsi avec le titre "You Get The Right One Baby" et revient avec l'album "Genius Loves Company", en 2004, composé de duos avec notamment Norah JONES, Elton JOHN, B. B. KING, Johnny MATHIS et Natalie COLE.

 

Ray CHARLES décédera le 10 Juin 2004 à son domicile.

MELODY en Direct et en Replay sur tous vos écrans !

Retrouvez toutes vos émissions de variétés, concerts, documentaires et films en illimité sur votre ordinateur, tablette, smartphone et Apple TV.
Le meilleur des années 60 à 90. Où et quand vous le souhaitez.
À partir de 2,50 € / mois et sans engagement !

Devices

Recevoir la chaîne MELODY
via votre opérateur TV

MELODY est disponible en France, Belgique, Suisse, à Monaco et au Luxembourg

S'abonner à Melody