Raymond DEVOS

Raymond DEVOS

9 novembre 1922 - 15 juin 2006

  • Chanteur

Biographie

Raymond DEVOS est né le 9 novembre 1922 à Mouscron en Belgique, et est décédé le 15 juin 2006 à Saint-Rémy-lès-Chevreuse dans les Yvelines en France.

 

Alors qu'il n'a que deux ans, la famille du petit Raymond DEVOS décide de quitter la Belgique pour s'installer non loin de là, à Tourcoing. Rapidement via l'école, il comprend qu'il a un don pour fasciner l'auditoire, mais doit malheureusement quitter ses études à 13 ans, pour venir en aide à sa famille. Pour continuer à assouvir sa passion du savoir, Raymond DEVOS parfait sa culture et sa maîtrise de la langue française et de la musique par lui même, ainsi il apprend lla clarinette, le piano, la harpe, la guitare, le concertina, la trompette, la scie musicale.

 

Avec la faillite de l’entreprise de son père, la famille part en banlieue parisienne, et sait qu'il s'agit là d'une chance pour lui, mais avant de devenir un artiste, il enchaînera les boulots comme coursier en triporteur, libraire, crémier aux Halles, où il doit mirer les œufs et à l'approche de la guerre, Raymond DEVOS est requis par le Service du travail obligatoire où il proposera des spectacles à ses compagnons de travail et c'est là qu'il apprend le mime pour faire barrage aux divers langues qu’il va parfaire à l’école d’Étienne DECROUX, où il rencontre Marcel MARCEAU.

 

À son retour, Raymond DEVOS prend des cours de théâtre auprès de Tania BALACHOVA et d’Henri ROLLAN, au Théâtre du Vieux-Colombier et commencera à jouer notamment dans Le Médecin malgré lui et Knock. Pensionnaire de la compagnie Jacques FABBRI, La vertu en danger, Les Hussards, Les fantômes, La famille d’Arlequin.

 

En 1948, avec André GILLE et Georges DENIS, Raymond DEVOS monte un numéro burlesque nommé les trois cousins un trio qui deviendra duo avec Roger VERBECKE pour Les pinsons.

 

Finalement ce sera lors d'une tournée avec la compagnie Jacques FABBRI qu'il trouvera son style celui de l’absurde et du comique de situation. De retour à Paris, Raymond DEVOS teste ses premiers sketchs, et cela fonctionne au point d'être remarqué par Maurice CHEVALIER, qui le fera jouer en premier partie de son show, où le public l'encensera et sa carrière décollera.

 

Par la suite c'est accompagné d'un pianiste qui sera d'abord Jean-Michel THIERRY puis Hervé GUIDO, Raymond DEVOS enchaîne alors les représentations, où il enchaîne le mime, la comédie, la musique, la jonglerie, les tours de magie, et épate par sa façon de multiplier les choses

 

Une réussite sur scène qui mène Raymond DEVOS devant la caméra, comme dans Italiques face à Georges MATHIEU pour La raison du plus fou de François REICHENBACH et fera la joie de Jacques CHANCEL dans son Grand Échiquier.

 

Raymond DEVOS s’est marié le 30 avril 1959 avec Simone BEGUIN, décédée en 1999. Le couple n’a pas eu d’enfants.

 

Victime d’une attaque cérébrale en décembre 2005, de nouveau hospitalisé début février 2006 pour la même raison à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, Raymond DEVOS meurt chez lui, le 15 juin 2006 des suites d’une crise d’œdème aigu du poumon.

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.

Les thèmes

  • Concerts

    Les plus belles prestations scéniques des artistes français et internationaux filmées depuis 50 ans.

  • Documentaires

    Les documentaires et les reportages les plus passionnants sur la chanson. Pour mieux comprendre la carrière de ces légendes.

  • Films

    Films musicaux, films avec des chanteurs qui jouent la comédie, biopics... Voilà un rendez-vous qui combine amour de la musique et passion pour le 7ème art.

  • Variétés

    Melody présente des émissions de variétés intégrales issues des archives de la télévision française et désormais étrangère.