D'hier et d'aujourd'hui

D'hier et d'aujourd'hui

DOCUMENTAIRES
|

Durée : 01 h 02 mins

|

1ère diffusion : Le 11 août 1969

Description
D'hier et d'aujourd'hui, Johnny HALLYDAY, du 11 août 69. Dans ce numéro d’Hier et d’aujourd’hui, le présentateur José ARTUR reçoit Johnny Hallyday. Tous deux reviennent en vidéo sur la carrière du chanteur, de 1960 à 1969, grâce à des images d’archives qu’ils regardent et commentent. Retrouvez alors Johnny en pleine période twist interprétant Twist Again, puis, plus tard, L’idole des jeunes qui marquera un tournant dans sa carrière musicale et l’incitera à interpréter davantage de chansons douces. Les célèbres chansons Excuse-moi partenaire et Noir c’est noir sont également au programme de cette séance nostalgie.
Tout au long de l’émission, Johnny apparaît tantôt rieur, tantôt mélancolique et se confie notamment sur son passage à vide à la fin de son service militaire en 1965 et sur sa sensation récurrente de solitude. Il revient également avec beaucoup d’émotion sur sa relation avec le danseur acrobatique Lee HALLYDAY qu’il considère comme son père. Conscient de ce qu’il suscite chez certains de ses fans, Johnny dit se refuser à toute vie privée et considère appartenir à 99% à son public. Toutefois, s’il est pour beaucoup une véritable figure de la chanson française, il avoue avoir, lui aussi, ses idoles et cite notamment Georges BRASSENS, Charles AZNAVOUR ou ELVIS PRESLEY.

D'hier et d'aujourd'hui, Johnny HALLYDAY, du 11 août 69. Dans ce numéro d’Hier et d’aujourd’hui, le présentateur José ARTUR reçoit Johnny Hallyday. Tous deux reviennent en vidéo sur la carrière du chanteur, de 1960 à 1969, grâce à des images d’archives qu’ils regardent et commentent. Retrouvez alors Johnny en pleine période twist interprétant Twist Again, puis, plus tard, L’idole des jeunes qui marquera un tournant dans sa carrière musicale et l’incitera à interpréter davantage de chansons douces. Les célèbres chansons Excuse-moi partenaire et Noir c’est noir sont également au programme de cette séance nostalgie.
Tout au long de l’émission, Johnny apparaît tantôt rieur, tantôt mélancolique et se confie notamment sur son passage à vide à la fin de son service militaire en 1965 et sur sa sensation récurrente de solitude. Il revient également avec beaucoup d’émotion sur sa relation avec le danseur acrobatique Lee HALLYDAY qu’il considère comme son père. Conscient de ce qu’il suscite chez certains de ses fans, Johnny dit se refuser à toute vie privée et considère appartenir à 99% à son public. Toutefois, s’il est pour beaucoup une véritable figure de la chanson française, il avoue avoir, lui aussi, ses idoles et cite notamment Georges BRASSENS, Charles AZNAVOUR ou ELVIS PRESLEY.
Johnny HALLYDAY : J'suis mordu / Sentimental / Il faut saisir sa chance / Retiens la nuit / Let's Twist Again / La bagarre / L'idole des jeunes / Excuse moi partenaire / Noir c'est noir / Jusqu'à minuit / Je suis seul / Hey Joe / San Francisco / Mal/Hush / Cheval de fer.

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.

Les thèmes

  • Concerts

    Les plus belles prestations scéniques des artistes français et internationaux filmées depuis 50 ans.

  • Documentaires

    Les documentaires et les reportages les plus passionnants sur la chanson. Pour mieux comprendre la carrière de ces légendes.

  • Films

    Films musicaux, films avec des chanteurs qui jouent la comédie, biopics... Voilà un rendez-vous qui combine amour de la musique et passion pour le 7ème art.

  • Variétés

    Melody présente des émissions de variétés intégrales issues des archives de la télévision française et désormais étrangère.