Bernard LAVILLIERS revient en duo avec...

Par Thierry Cadet
Le 8 septembre 2016
4 mins

Deux ans après la parution de son album "Acoustique", dans lequel figuraient d'anciens titres ré-arrangés et réorchestrés, ainsi que des duos inédits avec Catherine RINGER notamment (voir sur ce lien), Bernard LAVILLIERS revient en radio sur un single enregistré avec Cyril MOKAIESH. "La loi du marché" sera en effet le premier extrait du nouvel album de ce dernier "Blanc cassé", à paraître. Si le morceau prend le titre du film césarisé de Stéphane BRIZÉ, le clip est également réalisé par ce dernier. La chanson aborde le sort des migrants et les dysfonctionnements de notre société. "Le film marque un moment de l'histoire, la nôtre" confie Cyril MOKAIESH à nos confrères du HuffPost. "La difficulté de l'existence contemporaine, le féroce monde du travail et ses injustices. La force du film est de mettre de la poésie dans le réel. On s'attache au personnage, on l'aime et on voudrait le protéger Il n'y a pas de chanson qui change le cours des choses mais elle peut révéler un sentiment et fédérer des forces. On connait tous le contexte tragique dans lequel on vit en ce moment, on se sent souvent impuissant alors il est facile de se taire. Je pense au contraire qu'il est utile de trouver un espace pour donner forme à son indignation" poursuit-il.

Cyril MOKAIESH a été le chanteur du groupe de rock MOKAIESH créé en 2007, avant d'entreprendre sa carrière solo en 2010 avec la sortie de son disque "Du rouge et des passions" porté par "Communiste". Suivront les opus "L'amour qui s'invente" et "Naufragés". Il y a un an, le jeune homme participait au concert donné à Castelsarrasain à l'occasion des 30 ans du festival Alors… chante ! (un concert – avec entre autres Pierre PERRET, Francis CABREL ou ZAZ, capté et retransmis sur Melody il y a quelques mois).

Bernard OULION aka Bernard LAVILLIERS, est un chanteur français né le 7 octobre 1946 dans la Loire, d'un père employé à la Manufacture d'armes de Saint-Étienne (MAS) et d'une mère institutrice. Les premiers souvenirs musicaux de Bernard LAVILLIERS sont LES COMPAGNONS DE LA CHANSON, et Yma SUMAC. À 16 ans, Bernard LAVILLIERS devient apprenti à la MAS et se met à la boxe. Il adhère au Parti communiste en 1963 puis, à 18 ans, à Saint-Étienne, participe à Nocturne, un premier montage textes-chansons créé par la Troupe DUK, aux côtés d'Alain MEILLAND (futur co-fondateur du Printemps de Bourges). C'est en 1967 que Bernard LAVILLIERS (après avoir réalisé un séjour au Brésil et avoir été interné à la forteresse de Metz) publiera ses premiers 45 tours. Il obtient le prix de la Rose d'Or de la chanson à Montreux avec "La frime", et dévoile dans la foulée son premier album en 1968. C'est grâce à son second opus, en 1972, "Les poètes", que Bernard LAVILLIERS commence à acquérir une certaine notoriété, qui se confirme en 1975 avec le disque "Le stéphanois" (et le titre "San Salvador").

Thierry Cadet