Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Envie de voir ce programme ?

Pour le voir en integralité, abonnez-vous à l’offre multi-écrans de MELODY et retrouvez les plus beaux programmes de votre chaîne vintage, à partir de 2,50€ par mois !

  • Le meilleur des années 60 à 90 en illimité
  • Sur tous vos écrans
  • Abonnement sans engagement
Profiter du 1er mois offert
Crédit photo : visuel du nouvel album de David Hallyday

A deux jours de la sortie du nouvel album de David HALLYDAY "J'ai quelque chose à vous dire", ce dernier revient en chanson sur le jour où son père Johnny est mort (voir sur ce lien). Un titre incisif où il s'explique de manière "explicite" avec Laeticia. Animé par la tristesse et la colère, le chanteur a donc décidé de régler ses comptes sur sa nouvelle chanson "Eternel", au texte cinglant. "J'ai vu dans tes larmes, couler la blancheur, mais noir sous le voile, je cherche encore ton coeur", avant de glisser l'âme en peine : "Tu peux m'empêcher, de poser ma main, sur son corps blessé, j'ai tout l'temps de savoir enfin, qu'on peut tout casser, ou tout effacer, pour tuer ceux qui s'aiment, faudrait déchirer le ciel".

"C'est très explicite, très clair ce que je raconte" assure David HALLYDAY à nos confrères du "Parisien". "J'avais besoin de sortir ce dernier jour que j'ai vécu, horrible, que Laura a vécu aussi ainsi que ma famille, à Marnes-la-Coquette. Il fallait que je remette les choses à leur place et montrer ce que j'ai vécu. J'y vais fort parce que c'est très fort. Ces moments ont été très difficiles. Ce qui est fait est fait, on ne peut pas retourner en arrière. Mais il fallait que ça sorte. Et comme je l'ai toujours fait depuis que je chante, j'exprime mes émotions dans ma musique. Au-delà de mon vécu, cette chanson est un message universel auquel tout le monde peut s'identifier : on a beau vouloir nous éloigner, on ne peut pas enlever l'amour, détruire l'amour. Ce titre ne constitue surtout pas une vengeance. C'est avant tout une grande histoire d'amour avec mon père" poursuit-il.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

C'est un nouveau rebondissement dans l'affaire de l'héritage de Johnny HALLYDAY. Les enfants aînés de l'artiste, David HALLYDAY et Laura SMET assignent en référé les trois maisons de disques du chanteur pour faire geler 75% des royalties (le pourcentage des revenus liés aux ventes des disques désormais à sa veuve Laeticia). Les ventes du dernier album "Mon pays c'est l'amour", atteignent le million de passages en caisse, en trois semaines seulement, sont également concernées. Jusqu'à sa mort, Johnny HALLYDAY touchait chaque année en moyenne 800 000 euros sur les ventes de ses disques (voir sur ce lien).

Par Thierry Cadet

MELODY en Direct et en Replay sur tous vos écrans !

Retrouvez toutes vos émissions de variétés, concerts, documentaires et films en illimité sur votre ordinateur, tablette, smartphone et Apple TV.
Le meilleur des années 60 à 90. Où et quand vous le souhaitez.
À partir de 2,50 € / mois et sans engagement !

Devices

Recevoir la chaîne MELODY
via votre opérateur TV

MELODY est disponible en France, Belgique, Suisse, à Monaco et au Luxembourg

S'abonner à Melody