ELSA : "Dans les années 80, pour Vanessa c'était très très violent"

ELSA : "Dans les années 80, pour Vanessa c'était très très violent"

Supposées rivales dans les années 80, ce que les jeunes femmes ont toujours démenti, ELSA et Vanessa PARADIS étaient en réalité très amies. L'interprète de "T'en va pas" revient aujourd'hui dans les colonnes du maga­zine pour enfants "Doolit­tle", sur ces années durant lesquelles toutes deux étaient au sommet des charts. Deux baby­doll françaises devenues en quelques mois seulement de véritables phénomènes, d'un côté la gentille brune diaphane et de l'autre la piquante lolita blonde ; la première chante la séparation de ses parents, la seconde vante les mérites d’un chauf­feur de taxi. Deux n°1 au Top 50 restés aujourd'hui dans toutes les mémoires.

"Pour nous c’était chiant. Parce que ce n’était pas le cas dans la vie. On se parlait souvent au télé­phone, parce que ce qu’on vivait était très pénible" se souvient Elsa LUNGHINI. "A l’époque, elle était dans un truc très angoissé et très angois­sant. Elle vivait dans un climat agres­sif très trau­ma­ti­sant. Ce qu'elle a vécu à 14 ans, je ne le souhaite à personne. Elle se faisait insul­ter par tout le monde. Elle sortait de scène en pleu­rant, c'était atroce. Vanessa était blonde, elle se faisait lisser les cheveux, elle portait des jupes un peu courtes. Elle bougeait de façon un peu sugges­tive, mais c'était sa façon à elle de bouger. Tout cela a été mal inter­prété, parce que je pense qu'il y avait de la jalou­sie. C'était très très violent". En 1990, ELSA a la bonne idée d'inviter VANESSA à son premier Olym­pia. Une offre immé­dia­te­ment décli­née par cette dernière. "Elle m’avait dit : “Je m’ex­cuse, j’ai­me­rais beau­coup venir, mais si je viens, je vais me faire lyncher.” On en était là". 

En parallèle à la comédie, Elsa LUNGHINI s’est récemment diri­gée vers l'écriture d'un roman et vers la photo­gra­phie (e-lunghini.com), une passion qu’elle partage avec son époux, Auré­lien. Son fils Luigi KRÖNER, âgé de 21 ans, dont le papa n'est autre que le chanteur 90's Peter KRÖNER, débute une brillante carrière de comédien, dont sa maman est très fière. Il sera prochainement sur France 3 à l'affiche de la série "Crimes et botanique" (voir sur ce lien) ; quant à Elsa LUNGHINI, on attend qu'elle donne enfin un successeur à son dernier album éponyme réalisé par DA SILVA, et paru en 2008 chez Mercury/Universal. A suivre...

Thierry Cadet

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.

Les thèmes

  • Concerts

    Les plus belles prestations scéniques des artistes français et internationaux filmées depuis 50 ans.

  • Documentaires

    Les documentaires et les reportages les plus passionnants sur la chanson. Pour mieux comprendre la carrière de ces légendes.

  • Films

    Films musicaux, films avec des chanteurs qui jouent la comédie, biopics... Voilà un rendez-vous qui combine amour de la musique et passion pour le 7ème art.

  • Variétés

    Melody présente des émissions de variétés intégrales issues des archives de la télévision française et désormais étrangère.