Francis CABREL : querelle entre son association et la municipalité d'Astaffort

Francis CABREL : querelle entre son association et la municipalité d'Astaffort

L'association Musique et Culture portée par Francis CABREL menace de cesser ses activités. Selon nos confrères de "Sud Ouest", le conseil municipal de sa commune, qui s'est tenu mercredi dernier, est revenu sur la situation de cette structure qui donne cours de danse et de musique à plus de 120 élèves, et emploie six personnes. Musique et Culture pourrait purement et simplement disparaître si le litige qui l'oppose à la municipalité n'est pas réglé. Car depuis la rentrée, la municipalité d'Astaffort a concédé un créneau à une association de Foulayronnes qui use des installations locales (une salle équipée en barres, plancher et miroirs grâce à l'engagement financier de Francis CABREL et de sa femme) pour y animer un cours de modern jazz. "La mairie ne protège plus ses propres associations. C'est dommage. Francis est très déçu et blessé …/… Cette façon de venir nous opposer une concurrence est invraisemblable" confiait son frère Philippe CABREL. "Nous aurions aimé être consultés avant que la mairie négocie une convention dont les termes n'ont pas été soumis au vote du Conseil municipal. Car cette situation pose un réel problème pour toutes les associations astaffortaises, au-delà de la nôtre. Imaginons que d'autres arrivent demain de communes extérieures pour proposer des activités similaires à celles déjà proposées ici" poursuit un membre de Musique et Culture, soutenu par l'ancien maire d'Astaffort, André GARROS.

Créées en 1994, les Rencontres d'Astaffort, se sont imposées en moins de deux décennies comme un outil de formation pour les artistes et les professionnels de l'espace francophone. C'est l'association Voix du Sud, fondée en 1992 avec Francis CABREL, qui porte ce projet original et dont a été évoqué une éventuelle délocalisation. Si les Rencontres d'Astaffort devaient cesser leurs activités, la notoriété du village s'en retrouverait fatalement écornée. "J'ai expliqué mercredi que j'étais en train de renégocier avec l'association de Foulayronnes et de réécrire un document. Une fois que cela aura abouti, je les tiendrai au courant. On m'a dit que je m'étais peut-être fait piéger. Je ne sais pas si c'est vrai ou si c'est faux. Ce que je sais en revanche, c'est que je n'ai pas l'intention de faire de l'ombre à quiconque, et surtout pas à M. CABREL. Je précise que l'association Voix du Sud n'est pas concerné par ce problème" rassure Louise CAMBOURNAC, maire actuelle d'Astaffort. Ouf. Mais pour combien de temps ?

Il y a quelques jours, c'est sa fille Aurélie CABREL, qui s'est exprimée sur son profil Facebook. "Je tiens juste à dire que je prends position, que c'est véritablement minable. Je déplore la façon de faire de certaines personnes. Et je soutiens ceux qui se battent pour le village depuis 40 ans et plus".

Thierry Cadet
 

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.

Les thèmes

  • Concerts

    Les plus belles prestations scéniques des artistes français et internationaux filmées depuis 50 ans.

  • Documentaires

    Les documentaires et les reportages les plus passionnants sur la chanson. Pour mieux comprendre la carrière de ces légendes.

  • Films

    Films musicaux, films avec des chanteurs qui jouent la comédie, biopics... Voilà un rendez-vous qui combine amour de la musique et passion pour le 7ème art.

  • Variétés

    Melody présente des émissions de variétés intégrales issues des archives de la télévision française et désormais étrangère.