Francis Cabrel - Son amour pour Octobre

Francis Cabrel - Son amour pour Octobre

Nous venons d’entrer dans un mois particulier. Certaines personnes attendent l’automne avec impatience. Avec elle, les feuilles mortes, le retour du froid, de la pluie et pour les plus gourmands, des champignons. Deux mois spéciaux incarnent cette saison : octobre et novembre. Et c’est sur ce premier que Francis Cabrel décide d’écrire et composer une chanson.

Une balade romantique et mélancolique

Lorsque arrive octobre et les jours qui raccourcissent, nous sommes nombreux à rouspéter et à trouver la saison lugubre. Le romantisme du printemps laisse place aux tourments de l’hiver. Ainsi, c’est tout le contraire qu’à voulu chanter Francis Cabrel.
Pour ce dernier, Octobre est synonyme de rapprochement et d’attention envers l’autre. Sur la monotonie des “tables en fer blanc” et des “vases vides”, Cabrel y voit des fleurs et des nappes en couleur. Le mois d’automne ne doit pas rester lugubre. Mélancolique peut-être.

En effet, en utilisant le futur dans sa chanson, Francis Cabrel est mélancolique de ce mois propice aux poètes et aux amoureux. Le retour chez soi, inspire le chanteur contemplant la lente valses des feuilles tombantes sur le sol. Ces dernières l’inspirent également dans sa relation, accentuant le tendre rapprochement permis par le froid approchant :

Il y aura certainement
Sur les tables en fer blanc
Quelques vases vides et qui traînent
Et des nuages pris aux antennes

Je t’offrirai des fleurs
Et des nappes en couleurs
Pour ne pas qu’Octobre nous prenne
On ira tout en haut des collines
Regarder tout ce qu’Octobre illumine
Mes mains sur tes cheveux
Des écharpes pour deux
Devant le monde qui s’incline

Ainsi, Francis Cabrel en éternel romantique nous offre une vision d’octobre douce et touchante.

Pour le retrouver dans des émissions jamais revues, rendez-vous sur notre plateforme de streaming my.melody.tv !

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.