GENESIS et PINK FLOYD ressortent leurs archives

Par Alexandre Demartin
Le 21 avril 2020
2 mins

A l’instar du groupe de metal californien METALLICA, plusieurs artistes ont profité de ces temps confinés afin de faire le « tri » dans leurs archives et d’en faire bénéficier leurs fans.

Ainsi les plateformes de streaming permettant une diffusion au plus grand nombre, la Toile se voit ces dernières semaines gratifiée de dizaines et dizaines de shows de leurs stars préférées.

Dans cette même veine, Phil COLLINS, leader de GENESIS,  lance le Genesis Film Festival, une série de films live de concerts passés en intégralité. La série a débuté samedi 18 avril à 21h avec Three Sides Live enregistré en 1981.

« Réalisé par Stuart Orme et sorti en 1982, ce concert filmé contient des performances live et des images tournées en backstage durant la tournée européenne et nord-américaine de Abacab ». Quatre autres concerts sont ensuite au programme pour les samedis suivants :  The Mama Tour (1984) le samedi 25 avril, Le Live à Wembley (1987) le 2 mai, The Way We Walk (1992) le 9 mai et When in Rome (2007) le 16 mai.

David GILMOUR, frontman du cultissime PINK FLOYD, a également exploré le placard à archives de sa formation. Pour commencer, le groupe a posté sur sa chaîne YouTube l’intégralité du concert Pulse, enregistré à Earls Court (Londres) en octobre 1994 lors d’une résidence de 14 dates sur le Division Bell Tour et sorti sous forme de film en 1995.

Trois autres diffusions sont prévues chaque vendredi jusqu’au 8 mai : le Live At Pompei de 1972, puis An Hour With Pink Floyd (première version) et la version DVD du Live à Pompei de David GILMOUR en solo.

De quoi nous faire agréablement patienter avant, on l’espère, de pouvoir retrouver prochainement ces artistes en chair et en os lors d’une future tournée !

Alexandre DEMARTIN