Georges CHELON : les 50 ans du père prodigue

Par Thierry Cadet
Le 13 juillet 2016
2 mins

Du haut de ses 73 printemps, Georges CHELON a connu la gloire dès 1965 en pleine période yéyé, grâce notamment à "Père prodigue" (suivront "Sampa" ou "Morte saison"). L'année suivante, il recevra le Prix de l'Académie Charles Cros, présenté comme le nouveau BRASSENS par les médias. Par la suite c’est sur scène que Georges CHELON se distingue et assure les premières parties d’Alain BARRIÈRE et Salvatore ADAMO. Durant la décennie 70, Georges CHELON sortira une dizaine d’albums, avant de connaitre une célébrité moins intense mais restera toujours présent sur le devant de la scène, et sera notamment nommé Chevalier des Arts et Lettres en 1985 puis Chevalier de l'ordre national du Mérite en 2011, et il y a quelques mois, la Légion d'Honneur.

Car Georges CHELON a fêté récemment ses 50 ans de carrière. Le créateur vient aussi de publier un nouvel album, "Dans la cour de l'école" illustré par MALIK, déjà son huitième disque des années 2010 (compilations et coffrets compris). Il faut dire que le chanteur, prolifique, a fait partie de la troupe d'"Age Tendre" lors de la deuxième et de la quatrième tournées en 2007 et en 2009 (mais aussi de la saison supplémentaire en 2014). Le magazine "Platine" retrace actuellement en kiosques, la discographie française de ses 45 tours (de "15-20 et plus" en 1965 à "La salopette" en 2003). En attendant celle des pays étrangers où il s'est exporté…

Par ailleurs, Georges CHELON se produira en concert le 2 août à 21h15 à La Ferme Théâtre de Lablachère, et le 30 septembre prochain à 20h30, au Foyer Georges Brassens de Beaucourt.

Thierry Cadet