Hélène SÉGARA : "Je suis partie me cacher"

Par Thierry Cadet
Le 25 mars 2015
3 mins

Depuis quelques mois, Hélène SÉGARA est la foudre de critiques virulentes à son égard, suite à ses différentes déclarations, parfois maladroites certes, concernant notamment les gens du voyage. "Les gens ne doivent pas devenir des assistés. Ceux qui viennent en Mercedes chercher leur panier aux Restos du Cœur, c'est pas tolérable …/… Oui, quelques bénévoles m'avaient dit ça, qu'un matin, ils avaient vu des gens… Faut pas généraliser, et c'est vrai que je l'ai dit parce qu'on m'a dit que c'était arrivé. Je pense aussi, que peut-être, en Mercedes… C'est des gens du voyage qui, souvent, ont des Mercedes". La chanteuse est depuis partie se réfugier à Los Angeles : "Je suis partie me cacher parce que j'étais tombée malade et que j'étais harcelée par la presse. J'ai beau faire un métier que j'aime, appartenir au public, il y a quand même un seuil d'intimité quand on est diminué comme je l'ai été. On n'a pas envie d'être dans l'objectif d'un photographe. Mais je restée fiscalement française. Il faut être solide… Il y a des choses qui arrivent encore à m'atteindre. Aujourd'hui on est rentré dans l'air où on polémique sur tout et n'importe quoi. Une petite phrase prise hors contexte devient un truc ridicule qui fait un bruit pas possible. Bon, ça s'éteint aussi vite que ça s'est enflammé. Dans ce métier, il faut faire attention à ses paroles, à ses actes etc… Moi je ne suis pas dans le calcul, je suis assez spontanée. Parfois je l'ai payée cher ma spontanéité. Les gens déversent des choses horribles sur Internet car ils sont dans une détresse totale confie-t-elle au micro de Sophie COSTE sur RFM.

Le dernier album d'Hélène SÉGARA "Tout comme aujourd'hui", sorti en décembre dernier, s'est écoulé à seulement 20 000 copies. Un revers pour elle et son label Smart chez Sony. Le disque contenait pourtant les signatures prestigieuses de Jean-Jacques GOLDMAN (sur "Tout commence aujourd'hui"), Luc PLAMONDON ou ZAZIE (sur "Genre humain"). Quoiqu'il en soit, Hélène SÉGARA (produite à ses débuts par ORLANDO, le frère de DALIDA) retrouvera pour autant son public sur la scène des Folies Bergère le 14 novembre prochain (voir sur ce lien).

Thierry Cadet