Henri Salvador - La muraille de Chine, une chanson d'amour ?

Par Gilles Farina-Vallé
Le 31 juillet 2022
2 mins

Il est bon de revenir aux classiques… Comme vous le savez, Henri Salvador connait à nouveau le succès en l’an 2000 avec son album Chambre avec vue. À l’intérieur ? Une vraie mine d’or. Arrêtons nous aujourd’hui sur le titre La muraille de Chine.

« Partir ça n’en vaut plus la peine »

Écrite et composée par Gisèle Molard et Henri Salvador, la chanson raconte l’histoire d’un homme qui a trouvé son point d’ancrage. Grand voyageur ou doux rêveur, le chanteur a trouvé en cette amour la passion suffisante pour rester près de sa bien aimée.

Plus rien n’a d’importance loin de celle qui fait voyager son coeur.

Que m’importe dès lors
La muraille de Chine
Si je dois être seul
Pour en faire le tout
Que m’importent Java
Les îles Philippines
Sumatra, Bornéo
Ceylan ou Singapour
Que m’importent Kyushu
Et l’île Sakhaline
Si tu n’es près de moi
Près de moi mon amour

Cela peut paraître tiré par les cheveux mais Henri Salvador fait bien ici une déclaration d’amour. En effet, en abandonnant ses voyages pour la femme qu’il aime, il sera comblé de bonheur. Enfin il l’est déjà car sans elle tous ses voyages n’ont que peu d’importance.

Bref, une très belle chanson d’Henri Salvador à redécouvrir ! Et si vous souhaitez le retrouver dans des émissions jamais revues, rendez-vous sur notre plateforme de streaming.