Jean-Paul CARA "Monsieur Eurovision" est de retour

Par Thierry Cadet
Le 8 avril 2015
3 mins

Jean-Paul CARA, le compositeur de la dernière chanson à nous avoir permis de remporter le Grand Prix Eurovision de la Chanson, "L'enfant et l'oiseau" en 1977 interprétée par Marie MYRIAM, revient avec un nouvel album "Le cœur troubadour", faisant suite à "T.T.C. (Toute tendresse comprise)" son prédécesseur. "Je reviens à mes premières amours, c'est à dire chanter. J'ai voulu écrire pour les autres, je me suis éclipsé devant les autres, et ça m'a porté chance ! Je voudrais d'ailleurs dire merci au public, car quand le public vote, alors c'est comme ça !" confie Jean-Paul CARA à Yves LECOQ lors de l'émission "Les grands du rire" sur France 3. Par ailleurs, il vient d'achever l'écriture de la comédie musicale "L'oiseau et l'enfant", à suivre dans les prochains mois. Notons, qu'au-delà de cette chanson dont Joe GRACY avait posé ses mots sur la musique de Jean-Paul CARA : "1, 2, 3" pour Catherine FERRY en 1976, "Papa pingouin" pour SOPHIE & MAGALY en 1980 (n°1 en 2006 par PIGLOO) ou "Humanahum" pour le tahïtien Jean GABILOU en 1981, sont aussi nés de la guitare de l'artiste. 

A 66 ans, résident à Nébian, une petite commune française située dans le département de l'Hérault, Jean-Paul CARA donnera un concert à l'occasion de la parution de ce nouveau disque "Le cœur troubadour", le 11 avril prochain à 21h15, salle du hangar de Lamy (Mormoiron), dans le Vaucluse. 

Jean-Paul CARA est un chanteur et mélodiste-compositeur français, né le 9 septembre 1948 à Montpellier, d'un père turc et d'une mère andalouse. Il fait ses études au Lycée Joffre de Montpellier, puis rencontre les gitans, et surtout Manitas DE PLATA qui lui offre sa première guitare et lui donne cette envie de s'exprimer par la musique. Passionné, il réussit à faire partie de divers orchestres locaux. Au début des années 60, Jean-Paul CARA commence sa carrière musicale, sous le pseudonyme de GARY L'ANGE NOIR, puis il crée son propre groupe LES DÉMONS. Jean-Paul CARA sortira son premier disque chez Barclay, en 1964. Parmi ses plus grands succès, "Alors prends le soleil", "Chantebrune", "Deux femmes en elle" ou "Un adieu".

Thierry Cadet