Julie Piétri : "J'ai encore envie de me prouver deux, trois choses"

Julie Piétri : "J'ai encore envie de me prouver deux, trois choses"

Julie PIÉTRI, et une partie de la troupe “Stars 80 & Friends“, étaient les invités du “Loft Music” sur Sud Radio lundi dernier. L’interprète de “Eve lève-toi” s’est confiée à Yvan CUJIOUS sur ses projets, et notamment sur son nouveau disque. “J’ai encore envie de me prouver deux, trois choses. J’écris mes textes depuis longtemps, je suis en train d’enregistrer un EP et de préparer une scène, qui sera le Théâtre de la Tour Eiffel” confie-t-elle. “Je me fais plaisir d’abord et avant tout. Après savoir si on va faire une arrivée tonitruante, on s’en fout. On est artiste, on a envie de créer. J’ai envie de le proposer au public sur scène parce que j’aime ça“. La tournée “Stars 80” repartira sur les routes pour la onzième année, le 7 mars prochain au Zénith de Caen, et posera ses valises le 18 mai prochain… au Stade de France (voir sur ce lien).

En onze ans, “Stars 80” est devenu une marque culte et un rendez-vous incontournable pour tous les amateurs et nostalgiques des années 80. Et c’est dans ce contexte qu’est sorti au cinéma la suite tant attendue du film — sans pour autant rencontrer le même succès que son prédécesseur (voir sur ce lien). Au niveau des rayons de disques, est disponible le double disque live “Stars 80, l’album anniversaire !” reprenant tous leurs tubes en concerts, mais aussi de nombreuses collégiales sur divers medleys, ou sur le désormais classique “Place des grands hommes” emprunté à Patrick BRUEL en ouverture.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Si le premier volet de “Stars 80” avait atteint les presque 2 millions d’entrées en salles il y a deux ans, le volet suivant “Stars 80, la suite” a péniblement atteint les 300 000 spectateurs. Un échec considérable. Certes, sorti au cinéma le jour de la mort de Johnny, cette raison n’explique pas à elle seule cette catastrophe économique. Mal marketé, le film aura subit deux bad buzz juste avant sa sortie : Jean-Luc LAHAYE faisant une blague douteuse a indigné Martine BROUSSE, la Présidente de l’association la Voix de l’Enfant.

En effet dans cette scène finalement coupée au montage, Richard ANCONINA, incarnant le producteur demande à l’artiste : “Qu’est-ce que tu fais, t’es tout seul ? D’habitude t’es toujours avec des copines“. “Ah mais t’inquiètes pas, elles vont venir hein ! Mais à cette heure-ci elles sont au lycée… Ben oui, elles passent le bac” lui répond alors le papa chanteur (voir sur ce lien), pis Olivier KAEFER (“Ce monsieur pathétique, le regard du perdant” selon Julie PIÉTRI), ex-producteur de la tournée “Stars 80“, attaque en justice le producteur et réalisateur du film Thomas LANGMANN, pour ses droits d’auteur soit-disant non réglés et pour violation de son droit moral (voir sur ce lien). Tout ça fait beaucoup pour un seul film (voir sur ce lien).

Par Thierry Cadet

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.