L'album posthume de Johnny HALLYDAY verra-t-il le jour ? Le verdict est tombé

Le premier round judiciaire sur l’héritage de Johnny HALLYDAY devait avoir lieu ce jeudi après-midi, au tribunal de Nanterre. Mais Laura SMET et David HALLYDAY qui réclament un droit de regard sur l’album posthume de leur père — ainsi que le gel de son patrimoine, dont seule Laeticia est bénéficiaire, ont demandé le renvoi de l’audience, ce qu’ont finalement accepté les juges après délibération. Un renvoi est donc prévu au 30 mars, à 14h00. “Cette demande est en effet motivée par les nombreux développements et pièces communiquées auxquels nous allons devoir répondre” a précisé Me Carine PICCIO. “Les pièces qui m’ont été fournies ne me prouvent pas que cet album a été réalisé avec l’accord de Johnny HALLYDAY, ou s’il s’agit d’un album posthume“.

Les conseils de David HALLYDAY souhaitent prendre le temps d’étudier ces nouvelles pièces, “dans un souci de bonne administration de la justice“. Laura SMET, elle, souhaite “pouvoir confirmer le respect de l’intégrité artistique de l’entier contenu de cet album“, a indiqué l’un de ses avocats, Me Emmanuel RAVANAS. Il précise aussi que l’album du rockeur n’a “pas été terminé” avant son décès. “A ce moment-là, se pose la question du droit moral“.

Une demande à laquelle Laeticia HALLYDAY avait sèchement opposé une fin de non-recevoir. Les avocats de cette dernière qui regrettent “profondément cette décision” devront transmettre toutes les pièces du dossier aux avocats de Laura SMET et de David HALLYDAY, au plus tard le 19 mars prochain.

Par ailleurs, Johnny HALLYDAY a-t-il déshérité ses deux ainés ? Ou Laeticia HALLYDAY, sa dernière femme, avait-elle tout prévu ? Aurait-elle tout manipulé ? Les faits se basent sur un testament datant de 2014. Il est conforme au droit de Californie, mais a cependant été écrit en France, à Marnes-la-Coquette, et signé de la main du chanteur. C’est ce qu’on appelle un testament olographe, et il a été fait sans notaire ni témoin. “Johnny lâchait prise, seules la musique et la scène le faisaient tenir. C’était un homme épuisé, très seul malgré le monde autour de lui, il dégageait depuis longtemps beaucoup de tristesse. Toute la famille BOUDOU est citée sur le testament, jusqu’au frère que Johnny ne supportait pas, tandis que David et Laura, artistes eux-mêmes, se voient refuser ne serait-ce que le droit d’écouter le projet d’album posthume de leur père. Etre nié dans cette filiation artistique est reçue comme une vraie douleur et une grande injustice. Que faut-il faire pour retrouver la raison ? Tous ceux qui ont aimé Johnny ne peuvent que le souhaiter“.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Elyette BOUDOU, la grand-mère de Laeticia — dite Mamy Rock, a posté le 4 mars dernier une photo des plus étranges sur son compte Instagram. Sans rien commenter ni écrire, Mamie Rock a dévoilé un cliché de famille (voir sur ce lien). Sur ce dernier, on voit notamment Elyette BOUDOU et sa fille Françoise THIBAUD, la maman de Laeticia, tirer la langue. A-t-elle voulu faire passer un message clair à ceux qui critiquent sa petite-fille ? “Je n’en pense pas du bien de Laura, ni de David. Voilà, c’est tout” lançait-elle à M6, via l’interphone de son domicile dans l’Hérault. “Ce n’est pas normal. Parce qu’ils ont déjà eu leur part (ndlr : ce que dément formellement Sylvie VARTAN). Alors ce n’est pas normal. C’est Laeticia qui a raison. Tout ce que Johnny lui a donné, elle l’a soigné son mari, elle l’a aimé, a deux petites… C’est elle qui gagnera, c’est elle qui a raison“.

Elyette BOUDOU joue un rôle clé dans les affaires du chanteur décédé puisqu’elle se trouve à la tête des éditions musicales Pimiento Music, qui gèrent les droits d’édition de Johnny. Elle est aussi gérante de la SARL Mamour, “créée pour encaisser les 8 millions d’euros d’avances et 80% des profits de la tournée “Jamais seul” de 2012” explique “Le Figaro”.

Par Thierry Cadet

Programmes avec Johnny HALLYDAY

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.

Les thèmes

  • Concerts

    Les plus belles prestations scéniques des artistes français et internationaux filmées depuis 50 ans.

  • Documentaires

    Les documentaires et les reportages les plus passionnants sur la chanson. Pour mieux comprendre la carrière de ces légendes.

  • Films

    Films musicaux, films avec des chanteurs qui jouent la comédie, biopics... Voilà un rendez-vous qui combine amour de la musique et passion pour le 7ème art.

  • Variétés

    Melody présente des émissions de variétés intégrales issues des archives de la télévision française et désormais étrangère.