Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Envie de voir ce programme ?

Pour le voir en integralité, abonnez-vous à l’offre multi-écrans de MELODY et retrouvez les plus beaux programmes de votre chaîne vintage, à partir de 2,50€ par mois !

  • Le meilleur des années 60 à 90 en illimité
  • Sur tous vos écrans
  • Abonnement sans engagement
Profiter du 1er mois offert
Crédit photo : Marlyse Press Photo

Sébastien FARRAN le dernier manager de la star s'exprime à nos confrères du "Journal du dimanche" quant à la réalisation et le contenu du disque posthume de Johnny HALLYDAY. Selon lui, et alors que ses enfants David HALLYDAY et Laura SMET réclament en justice un droit de regard, Maxime NUCCI, chargé de la réalisation du dernier disque de l'artiste "a scrupuleusement respecté l'ensemble des volontés artistiques de Johnny pour en faire un véritable album de rock'n'roll. Johnny s'en est occupé jusque dans les détails. Il a dit à Maxime NUCCI tout ce qu'il voulait avant de partir. Max a souffert pour finir le disque, mais il est comme le gardien du temple : on ne fera rien de ce que Johnny n'aurait pas voulu". Il précise aussi que le chanteur en a écouté une version non mixée.

Si évidemment aucune date de sortie n'est encore prévu pour ce disque (une action judiciaire étant en cours), Sébastien FARRAN assure que : "c'est l'album de sa vie, sûrement le plus personnel. La voix est extraordinaire". Johnny HALLYDAY avait arrêté de fumer après avoir appris sa maladie. Le mixage sera réalisé par Bob CLEARMOUNTAIN, qui a déjà travaillé sur le dernier opus paru du vivant de la star, "De l'amour" en 2015. Des guitares ont été ajoutées depuis sa mort, ainsi que deux ou trois arrangements avec d'autres pointures américaines.

"Laeticia subit une campagne calomnieuse orchestrée pour démolir son image, sa réputation, et celle de son mari. On la présente presque comme une sorcière ! Elle est dévastée". Pour perpétuer la mémoire de Johnny, son ex-manager indique rêver d'un mémorial au square de la Trinité, à Paris, un projet déjà envisagé par la maire du IXe arrondissement, où la légende est née. "Une sorte de Graceland ? Pourquoi pas, à Marnes-la-Coquette. La maison n'est pas à vendre" conclut Sébastien FARRAN.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le premier round judiciaire sur l'héritage de Johnny HALLYDAY aurait dû avoir lieu le 15 mars dernier, au tribunal de Nanterre. Mais Laura SMET et David HALLYDAY qui réclament un droit de regard sur l'album posthume de leur père — ainsi que le gel de son patrimoine, dont seule Laeticia est bénéficiaire, ont demandé le renvoi de l’audience, ce qu'ont finalement accepté les juges après délibération. Un renvoi est donc prévu au 30 mars prochain, à 14h00. "Cette demande est en effet motivée par les nombreux développements et pièces communiquées auxquels nous allons devoir répondre" a précisé Me Carine PICCIO. "Les pièces qui m’ont été fournies ne me prouvent pas que cet album a été réalisé avec l’accord de Johnny HALLYDAY, ou s’il s’agit d’un album posthume".

Par ailleurs, si David a récemment écrit "Ma dernière lettre" en hommage à son père, il avait également anticipé un éventuel album pour ce dernier, sans lui en parler. "Oui, j'avais commencé d'ailleurs à composer pour lui. Cela ne s'est pas fait parce qu'il est parti. J'avais commencé à écrire en janvier-février de l’année dernière, j'avais quatre cinq titres déjà, mais je ne voulais pas lui en parler. Ma mère me reproche encore : "Mais pourquoi tu ne nous dis rien ?"".

Par Damien Louvetys

MELODY en Direct et en Replay sur tous vos écrans !

Retrouvez toutes vos émissions de variétés, concerts, documentaires et films en illimité sur votre ordinateur, tablette, smartphone et Apple TV.
Le meilleur des années 60 à 90. Où et quand vous le souhaitez.
À partir de 2,50 € / mois et sans engagement !

Devices

Recevoir la chaîne MELODY
via votre opérateur TV

MELODY est disponible en France, Belgique, Suisse, à Monaco et au Luxembourg

S'abonner à Melody