Le nouveau clip des ENFOIRÉS crée un malaise : GOLDMAN répond

Par Thierry Cadet
Le 27 février 2015
3 mins

Réac le nouveau clip des ENFOIRÉS ? Anti-jeune ? Grossier ? Indigne de la mémoire de COLUCHE ? Maladroit surtout. Car on comprend le fond du message, mais il ne passe pas. Dans "Toute la vie", deux groupes s'opposent – l'un est composé de jeunes anonymes, l'autre de personnalités. Ils s'interpellent. "Vous aviez tout, paix, liberté, plein emploi. Nous c’est chômage, violence, Sida scandent la jeunesse. On s’est battus, on n’a rien volé …/… Tout ce qu’on a, il a fallu le gagner …/… À vous de jouer, mais faudrait vous bouger" leur répondent Mimi MATHY, ZAZIE, Patrick FIORI ou Julien CLERC, en les pointant du doigt. Quelques "jeunes" égarés aussi, de TAL. à Jean-Baptiste MAUNIER. "GOLDMAN a complètement raté le morceau. Visuellement c'est laid, on dirait qu'ils ont tous 150 ans. Et le message… On dirait des parents qui s'énervent contre les enfants. Et ils mettent en scène un affrontement de génération, le message est dramatique, on se dit "qu'est-ce qu'ils ont fait !" …/… Ils sont à côté de la plaque avec un discours anti-jeune sans aucun humour et second degré" déclare le journaliste Olivier CACHIN sur BFMTV.

Ce vendredi matin, Jean-Jacques GOLDMAN répond à la polémique qui ne cesse d'enfler sur Internet, par le biais du site des Restos du Cœur, à travers un communiqué. "C'est une chanson dans laquelle des adolescents reprochent aux générations qui les ont précédés l'état du monde qu'ils leur laissent : pollution, chômage, violence, dette, misère (c'est un sujet qui n'est pas si fréquent…). LES ENFOIRÉS jouent le rôle des adultes qui leur répondent comme trop souvent : en se dédouanant et avec mauvaise foi, mais en espérant qu'ils feront mieux. Le fait que la jeunesse nous demande des comptes me semble la moindre des choses. Le fait que la chanson se termine en faisant confiance à l'avenir aussi."

Thierry Cadet