Maître Gims lance "Les 13 salopards" avec TF1, pour concurrencer Les Enfoirés

Par damien_louvetys
Le 7 septembre 2019
3 mins

« Il n’y a pas de mauvaise concurrence pour faire le bien« . Maître GIMS invité de « On refait la télé« , présenté par Eric Dussart et par JADE, sur RTL, donne les détails du concert caritatif qu’il prépare avec TF1 et l’UNICEF. « Ça s’appellera « Les 13 salopards » avec treize artistes que je vais choisir moi-même. LES ENFOIRÉS ça fait super longtemps qu’ils font ça. Ça tue ce qu’ils font, c’est super lourd. Moi, j’ai envie de faire un truc similaire« . JENIFER, M. POKORA, VITAA, SLIMANE, DADJU ainsi que des sportifs et des acteurs auraient déjà répondu présents. « Il y aura un album, peut-être chaque année, et un spectacle. Je travaille avec TF1. Ce sont mes associés. J’aimerais ramener des artistes en Afrique. C’est incroyable, là-bas, il n’y a vraiment pas d’eau. L’eau non-potable est la première cause de mortalité infantile« . Les dons récoltés de ce nouveau projet « Les 13 salopards » seront donc destinés aux enfants.

Quant aux ENFOIRÉS, ils ont choisi Paris. Un retour dans notre capitale, puisqu’il s’agira de leur douzième venue depuis 1989, où le concert s’était déroulé au Zénith de Paris avec seulement Véronique SANSON, Jean-Jacques GOLDMAN, Michel SARDOU, Eddy MITCHELL et Johnny HALLYDAY. L’AccorHotels Arena accueillera l’évènement du 15 au 20 janvier 2020. Pas moins de sept concerts (selon les dates, les tarifs oscilleront entre 45 euros pour la fosse et 75 euros pour les places assises), dont trois représentations filmées qui formeront le spectacle tel qu’il sera diffusé sur TF1, deux mois plus tard.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Après Cheb MAMI au début des années 2000 (« Desert Rose« ) ou Mylène FARMER il y a quatre ans (« Stolen Car« ), STING s’offre à nouveau les services d’un artiste francophone le temps d’un duo. C’est GIMS qui a été choisi par l’interprète de « Fragile » ; ce dernier mêle sa voix à celui de l’ex-membre de SEXION D’ASSAUT sur le single « Reste » (au clip tourné sur la ligne D du métro lyonnais). Une chanson issue du nouvel album de GIMS « Transcendance » (en réalité, l’édition rehaussé de treize inédits de son disque « Ceinture noire« ).

Par Damien Louvetys