Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Envie de voir ce programme ?

Pour le voir en integralité, abonnez-vous à l’offre multi-écrans de MELODY et retrouvez les plus beaux programmes de votre chaîne vintage, à partir de 2,50€ par mois !

  • Le meilleur des années 60 à 90 en illimité
  • Sur tous vos écrans
  • Abonnement sans engagement
Profiter du 1er mois offert
Crédit photo : capture d'écran

La fille de Marie LAFORÊT, Lisa AZUELOS réalisatrice et scénariste, à l'origine des films "LOL" ou plus récemment "DALIDA", a fait passer LOUANE devant sa caméra pour les besoins du nouveau clip de cette dernière : "Immobile". Un single qui fait suite à "On était beau" et "Si t'étais là", issus du second album de la chanteuse, déjà écoulé à plus de 300 000 exemplaires. Devenue plus femme que jamais, LOUANE confie que le tournage de ce clip digne d'un court-métrage à été "un vrai bonheur". "J'espère pourquoi pas retrouver Lisa AZUELOS sur le tournage d’un film, si elle veut" confie par ailleurs celle qui s'est déjà distinguée au cinéma dans "La famille Bélier" et dans "Nos patriotes", à nos confrères de Chérie FM.

La carrière de Marie LAFORÊT commence par hasard, après qu'elle eut remporté le concours "Naissance d'une étoile", organisé par Europe n°1 en 1959. C'est ensuite avec Alain DELON et Maurice RONET dans "Plein soleil" de René CLÉMENT qu'elle fait sa première apparition remarquée au cinéma. En 1963, Marie LAFORÊT sort son premier 45 tours qui marquera sa carrière pour toujours : "Les vendanges de l'amour", un énorme succès, écrit par Danyel GÉRARD. Puis les tubes s'enchaînent : "Viens sur la montagne", "Ivan, Boris et moi", "Mon amour, mon ami", "Viens, viens"...

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

"Dalida", réalisé lui aussi par la fille de Marie LAFORÊT, devait être l'un des événements cinématographiques de l’année 2017, mais n'aura finalement réunie que 749 434 entrées en salles. Sans éclat donc, au vu du budget de production (15 millions d'euros). Le film retrace la vie de la chanteuse disparue en 1987, à travers ses plus grands succès et les nombreux tourments qui ont jalonné son existence.

DALIDA est défendue par le mannequin italien Sveva ALVITI, mais à la base du projet, c'est Nadia FARÈS qui devait jouer ce rôle. Elle jurait encore il y a quelques années que "DALIDA" était le film de sa vie. "Nadia FARÈS avait le projet de faire "DALIDA" et moi d'en être la réalisatrice" racontera Lisa AZUELOS au Festival de Cannes. "Mais on ne s'est pas entendues, donc je lui ai rendu le projet parce qu'elle avait les droits avec ORLANDO et qu'elle travaillait avec lui. Pendant trois ans et demi, elle a galéré, n'a pas trouvé de réalisateur, n'a pas réussi à monter le projet. ORLANDO a dit : "J'en ai marre, je ne veux plus que ce soit elle qui fasse DALIDA. De là, DALIDA est devenue orpheline, et là, on est revenu me chercher".

Par Thierry Cadet

MELODY en Direct et en Replay sur tous vos écrans !

Retrouvez toutes vos émissions de variétés, concerts, documentaires et films en illimité sur votre ordinateur, tablette, smartphone et Apple TV.
Le meilleur des années 60 à 90. Où et quand vous le souhaitez.
À partir de 2,50 € / mois et sans engagement !

Devices

Recevoir la chaîne MELODY
via votre opérateur TV

MELODY est disponible en France, Belgique, Suisse, à Monaco et au Luxembourg

S'abonner à Melody