Que devient Indra ?

Par damien_louvetys
Le 20 juillet 2018
3 mins
INDRA est rendue célèbre au début des années 90 avec « Let’s Go Crazy« , qui devient très vite n°1 des clubs et grimpe jusqu’à la 11ème place du Top 50, produite par ORLANDO, le frère de DALIDA. Suivront une demi-douzaine de tubes, de « Misery » (Top 7 en 1991) à « Temptation » (Top 7 en 1992), en passant par « Tell Me » (Top 17 en 1992), « Gimme What’s Real » (Top 16 en 1993), ou « Rescue Me » (Top 38 en 1993). A l’époque, INDRA réalise également la première partie de PRINCE à Bercy… Six albums plus tard (dont un duo en français avec Frédéric LERNER « Besoin de vous« ), et un Best of, la chanteuse se dirige petit à petit vers le théâtre.

En 2006, elle notamment participe au jeu de télé-réalité, « Je suis une célébrité, sortez-moi de là ! » aux côtés de personnalités telles que LOANA, Delphine DE TURKHEIM, Richard VIRENQUE ou Filip NIKOLIC (2BE3). Depuis 2009, INDRA brûle donc les planches des salles de théâtre : « Ma femme est folle » au Théâtre des Nouveautés (avec Georges BELLER, Steevy BOULAY, Sonia DUBOIS), « Le club des célibataires » (avec Franck BORDE et Willy LIETCHY) ou « Ma femme s’appelle Maurice » (avec Evelyne LECLERCQ et le regretté Pascal BRUNNER).

 

ET AUJOURD’HUI ?

Depuis 2014, INDRA parcourt les routes de France et de Belgique avec ses tubes et ses reprises de grands tubes internationaux qu’elle interprète, accompagnée par ses danseurs. Le public retrouve aussi « Pump Up The Jam« , « Moving On Up« , « It’s Raining Men« , « Can’t Get You Out Of My Head« , « Let’s Get Loud« , « I Love Rock’n’roll« , « Knock On Wood« , « Hung Up » et bien sûr son dernier single en date, la reprise de « It’s On You » du groupe M.C.SAR & THE REAL McCOY

En chef de file des années dance, la chanteuse âgée aujourd’hui de 51 ans, enchaine ses titres avec vitalité, transmettant celle-ci au public, dont les plus téméraires sont conviés par l’entertaineuse à danser avec elle sur scène. INDRA qui a tout vécu si rapidement est toujours là. Elle n’a cessé d’être la même, tout en étant une autre. Toute son histoire raconte comment elle a su se régénérer sans renaître, revenir sans partir, changer sans bouger.

Par Damien Louvetys