Que devient Stéphanie DE MONACO ?

Par Thierry Cadet
Le 5 avril 2016
5 mins

Il y a trente ans jour pour jour, le 5 avril 1986, Stéphanie DE MONACO entrait 17ème du Top 50 avec "Ouragan". Trois semaines plus tard, elle atteignait la première place, pour y rester dix semaines consécutives, au printemps (devenant la deuxième meilleure vente de 45 tours de l'année 1986). Un véritable tsunami médiatique, qui ne s'arrêtera pas là, puisque la chanteuse enchaînera avec deux tubes supplémentaires : "Flash" (Top 4 en 1986) et "Fleurs du mal" (Top 16 en 1987), issus de son premier album "Besoin", composé notamment par Romano MUSAMARRA, le compositeur de tous les tubes de Jeanne MAS ("Ouragan", un futur tube qui avait d'ailleurs été proposé d'abord à cette dernière, et qu'elle avait… refusé). Stéphanie DE MONACO chantera également les notes du regretté Gérard BLANC sur "Dis tout bas, dis" (que ce dernier reprendra à son compte l'année suivante). Mais à 51 ans aujourd'hui, Stéphanie DE MONACO a définitivement tourné la page ! "Oh non… je ne retournerai plus en studio. Ce qui est fait est fait (rires). J'ai vraiment trouvé ma voie. Il y a un temps pour tout. J'ai fait ce que j'avais à faire quand je l'ai fait. Pourquoi recommencer ? J'ai fait de la chan­son, je suis partie quand j’étais en haut… Je ne vais pas recommencer pour risquer de tomber en bas… Ce serait stupide" a-t-elle confié sur Europe 1.

Née Stéphanie Marie Élisabeth GRIMALDI le 1er février 1965, dernière fille du prince Rainier III DE MONACO et de la princesse Grace née Grace KELLY, l'enfance et l'adolescence paisibles de la benjamine de la famille royale ne laissaient présager que de bons augures. Pourtant, la tragédie survient le 14 septembre 1982 : elle est victime d’un terrible accident de voiture avec sa mère. Stéphanie s’en sort, Grace meurt. Après "Ouragan", la gloire se poursuivra durant deux ans, mais le showbiz, très peu pour elle. Stéphanie DE MONACO participe en 1991 au premier texte du morceau "In The Closet" de Michael JACKSON sous le pseudonyme de Mystery Girl, avant de s’engager dans l’humanitaire avec force et conviction. Impliquée dans la lutte contre le sida, elle devient la présidente de Fight Aids Monaco qui a pour mission d'informer, prévenir et soutenir. L’occasion pour elle de revenir un temps à la musique avec le titre "L’or de nos vies", un titre collectif composé par Benoît POHER du groupe KYO, en 2006. Puis, l'ex-star de la chanson se consacre au cirque. Elle devient présidente du Festival international de Monte-Carlo, créé par le Prince RAINIER.

Aujourd'hui, Stéphanie DE MONACO poursuit son combat en faveur des animaux. Digne fille de cœur de Brigitte BARDOT, elle est passionnée par la cause des éléphants. Elle se consacre aussi pleinement à ses trois enfants (Louis, Pauline et Camille), faisant de leur éducation, sa priorité. Sa dernière apparition médiatisée remontant au mois dernier, quand le prince Albert II DE MONACO et ses sœurs, Caroline et Stéphanie, ont célébré, les 50 ans des Carabiniers du prince. Les bénéfices de la soirée seront reversés à des associations, notamment à l’Association Baby et Népal, présidée par la princesse Stéphanie DE MONACO.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le premier mari de Stéphanie DE MONACO (ils se marieront le 1er juillet 1995, avant de divorcer un an plus tard, à la suite de la publication de photos du playboy des plages en compagnie de Miss Seins Nus Belgique), Daniel DUCRUET, avec lequel elle aura deux enfants (Louis, en novembre 1992 et Pauline, en novembre 1994), a chanté lui aussi. En 1996, produit par ORLANDO le frère de DALIDA, le garçon alors âgé de 28 ans, enregistre plusieurs singles (dont "Pourquoi pas") – qui ne rencontreront malheureusement pas le succès escompté. 

Thierry Cadet