Selon Laura Smet, Johnny avait choisi le titre d'album "Made in rock'n'roll" et non "Mon pays c'est l'amour"

Selon Laura Smet, Johnny avait choisi le titre d'album "Made in rock'n'roll" et non "Mon pays c'est l'amour"

Le 19 octobre prochain sortira l’album posthume de Johnny HALLYDAY. Intitulé “Mon pays c’est l’amour” (voir la pochette sur ce lien), son titre ranime pour autant les hostilités entre les proches du chanteur. Sa fille Laura SMET a fait savoir à nos confrères de France Info, qu’elle déplorait ce choix. Selon elle, son père avait choisi “Made in rock’n’roll” (par ailleurs l’une des dix chansons de l’opus). Elle déplore un “rapt sur le sens” dans le choix de ce titre pour le disque, car il est en décalage avec un album sombre et avec la vie de rockeur de son père. Laura SMET le vit comme une “trahison artistique complète” et y voit la main de Laeticia HALLYDAY.

Mise à jour (màj) : Sur son compte Instagram, Laura SMET dément formellement avoir déclaré les propos ci-dessus à nos confrères de France Info. A suivre…

Dans l’entourage de la veuve de la légende (qui viendra la dernière semaine de septembre à Paris pour en faire la promotion), on dénonce une “polémique permanente qui ne fait que salir la mémoire de l’artiste”. Le label Warner se refuse à tout commentaire. La justice a de toute façon déjà tranché en avril dernier : Laura SMET et David HALLYDAY n’ont aucun droit de regard (voir sur ce lien).

Au programme de ce disque, dix pistes d'”une qualité folle“, dont certains titres ont été révélés : “Je ne suis qu’un homme“, “Un enfant du siècle“, “Tomber encore“, “4m2“, “J’en parlerai au diable“… “Cet album n’est pas bloqué. Effectivement il y avait eu une demande mais finalement tout le monde a vu que Johnny était très impliqué, était très très au fait de cet album. C’est un album auquel il tenait. J’ai tendance de dire “auquel il tient” tellement il est encore présent parmi nous. C’est un album qui lui tient vraiment au coeur. Je pense que ses fans vont être bluffés. C’est un album exceptionnel. Je pense que c’est un album qu’attendent les fans, mais plus que les fans. On l’a vu, Johnny a bercé l’ensemble de plusieurs générations. Bien sûr c’est notre sortie majeure, mais c’est aussi la sortie majeure de l’industrie de la musique en France. Forcément, il y aura des dispositifs hors norme” poursuit Thierry CHASSAGNE.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

La justice a rendu le 13 avril dernier la décision du tribunal de Nanterre sur l’affaire de l’héritage de Johnny HALLYDAY. Si les deux parties étaient prêtes à accepter un arrangement à l’amiable – Laeticia HALLYDAY consentait à une écoute privée de l’album posthume de Johnny, sur ce dernier la justice a rejeté la demande de Laura et David de leur communiquer les bandes. Laeticia, elle, à l’interdiction de disposer personnellement ou pour les compte de ses filles Jade et Joy, des bien immobiliers de Johnny. Les deux aînés de Johnny HALLYDAY réclamaient en effet un droit de regard sur le disque posthume de leur père, ainsi que le gel des biens immobiliers légués par le chanteur à sa femme.

Par Damien Louvetys

Programmes avec Johnny HALLYDAY

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.

Les thèmes

  • Concerts

    Les plus belles prestations scéniques des artistes français et internationaux filmées depuis 50 ans.

  • Documentaires

    Les documentaires et les reportages les plus passionnants sur la chanson. Pour mieux comprendre la carrière de ces légendes.

  • Films

    Films musicaux, films avec des chanteurs qui jouent la comédie, biopics... Voilà un rendez-vous qui combine amour de la musique et passion pour le 7ème art.

  • Variétés

    Melody présente des émissions de variétés intégrales issues des archives de la télévision française et désormais étrangère.