Serge Reggiani ne voulait pas chanter L'italien

Serge Reggiani ne voulait pas chanter L'italien

C’est moi c’est l’italien

Dès le premières notes de cette chanson, nous reconnaissons le talent de Serge Reggiani. Cette chanson sur le retour d’un homme va devenir l’emblème d’un artiste et de sa carrière. Revenons ensemble sur ce chef d’oeuvre : L’italien.

Reggiani n’en voulait pas

En 1971, Serge Reggiani interprète L’italien. Celui qui a débuté sa carrière par le cinéma se fait progressivement un nom dans la chanson française. Jean-Loup Dabadie, l’un de nos plus grands paroliers, lui écrit un texte à la hauteur de l’artiste. Une chanson alternant passages en français et en italien que le chanteur ne souhaite pas interpréter. En effet, l’intégration des italiens étant difficile au début du siècle, Serge Reggiani ne voulait pas qu’on le ramène à ses origines de “petit macaroni”. Pourtant, le chanteur se laisse convaincre et ajoute à son répertoire la chanson qui deviendra son emblème.

Le retour d’un homme

Les paroles racontent l’histoire d’un homme qui revient 18 ans plus tard près de la femme qu’il a aimé. On ne connait les raisons de ce départ mais l’on peut aisément supposer qu’il est parti tenter sa chance aux États-Unis :

Je rentre un peu tard je sais
18 ans de retard c’est vrai
Mais j’ai trouvé mes allumettes
Dans une rue du Massachussetts
Il est fatiguant le voyage
Pour un enfant de mon âge

Avec aplomb et sincérité le chanteur demande à celle qui a partagé sa vie autrefois de lui ouvrir la porte et de l’accueillir à nouveau dans son coeur et sa vie. Mais le temps a passé et la femme aimée a refait sa vie. La porte ne s’ouvre pas et Reggiani la supplie :

Ouvre-moi, ouvre-moi la porte
Io non ne posso proprio più
Se ci sei, aprimi la porta
Diro come è stato laggiù

À la fin de la chanson, il se rend compte que la porte ne s’ouvrira pas. Il sait qu’elle est là, mais dans l’indifférence la lumière s’éteint. Alors dans un chant désespéré, il s’adresse également à celui qui occupe son coeur et son ancienne maison :

Il ne me reste qu’une chance
C’est que tu n’aies pas eu ta chance
Mais ce n’est plus le même chien
Et la lumière s’éteintOuvrez-moi, ouvrez une porte
Io non ne posso proprio più
Se ci siete, aprite una porta
Diro come è stato laggiù.

Cette chanson est d’une rare émotion. Retraçant la vie d’un homme revenu trop tard, elle offre au public une vision triste d’un retour à l’opposé de Je reviens te chercher de Gilbert Bécaud. Une chanson sur le désespoir et le temps passant qui consacrera Serge Reggiani comme l’un de nos plus grands interprètes.

Pour retrouver Serge Reggiani dans des émissions jamais revues, rendez-vous sur notre plateforme de streaming !

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.

Les thèmes

  • Concerts

    Les plus belles prestations scéniques des artistes français et internationaux filmées depuis 50 ans.

  • Documentaires

    Les documentaires et les reportages les plus passionnants sur la chanson. Pour mieux comprendre la carrière de ces légendes.

  • Films

    Films musicaux, films avec des chanteurs qui jouent la comédie, biopics... Voilà un rendez-vous qui combine amour de la musique et passion pour le 7ème art.

  • Variétés

    Melody présente des émissions de variétés intégrales issues des archives de la télévision française et désormais étrangère.