TAKE THAT perd deux membres

Par Thierry Cadet
Le 23 décembre 2014
2 mins

Le succès du boysband TAKE THAT, créé en 1990, avec – entre autres, Robbie WILLIAMS, ne se sera jamais démenti, du moins en Grande-Bretagne, où la formation connait un succès grandissant depuis bientôt 25 ans. Grandissant, jusqu'à ce dernier album "III", un disque à trois seulement comme son nom l'indique, TAKE THAT ayant perdu en chemin Robbie WILLIAMS (pour autant revenu chanter avec ses camarades sur l'opus "Progress" en 2010) et surtout Jason ORANGE, présent depuis les débuts du groupe. Ainsi, les conséquences s'en font malheureusement ressentir puisque le nouveau disque de TAKE THAT à trois (Gary BARLOW, Mark OWEN et Howard DONALD), n'aura séduit que 144 500 fans outre-Manche sur sa première semaine d'exploitation, contre 518 000 pour l'album précédent, là aussi sur une seule semaine. Un opus porté par le single "These Days" – aux quand même, trois millions de vues sur YouTube.

En France, si le succès de Robbie WILLIAMS n'est plus à prouver (voir sur ce lien), celui de TAKE THAT en revanche, se limite à un seul tube, "Back For Good" (7ème du Top 50 au printemps 1995) et dans une moindre mesure à "Could It Be Magic" (la reprise de Donna SUMMER en 1992). Ni plus, ni moins.

Thierry Cadet