Véronique Sanson : atteinte d'une tumeur, elle reporte la sortie de son disque et annule ses concerts

Par damien_louvetys
Le 11 septembre 2018
4 mins

Il y a quelques jours, les fans de la chanteuse se questionnaient sur le report de la sortie de son nouvel album « Duos volatils« , repoussé au 23 novembre (au lieu du 21 septembre), sans aucune raison apparente. Mais d’après l’AFP, Véronique SANSON annule aussi ses prochains concerts pour des raisons de santé. La chanteuse doit faire face à la maladie, et lutter contre une tumeur. Elle devait jouer à Roubaix, à Lyon, ou encore à Tours, mais elle ne remontera pas sur scène dans les prochaines semaines.

A 69 ans, l’artiste a déjà dû faire face à un AVC, un coma, une embolie pulmonaire, ainsi que des graves problèmes d’addiction à l’alcool et à la drogue, qu’elle a surmontés. « Les médecins ont décelé en juillet une tumeur sur une amygdale qui nécessite un traitement de radiothérapie, il a débuté hier pour une durée de 6 semaines. Evidemment après ce traitement elle sera dans un état de faiblesse qui ne va pas lui permettre de monter sur scène, les médecins lui ont prescrit un repos total jusqu’au 23 novembre. Mais elle a le moral, elle est incroyable, aujourd’hui encore elle est en pleine forme. Il ne faut pas être alarmiste, elle a un problème, elle se soigne, il y a un délai pour cela et on devrait repartir le 30 novembre à Tours » confie son producteur Gilbert COULLIER à RTL.

Pour son nouvel album, Véronique SANSON a choisi de nombreux artistes pour l’accompagner sur des duos : Patrick BRUEL, Julien DORÉ, VIANNEYBernard LAVILLIERS, Alain SOUCHONBahia« ), Juliette ARMANETUne nuit sur son épaule« ), ZAZC’est long c’est court« ) ou Christophe MAÉ sur le premier extrait : « Besoin de personne« . Une chanson dont la version originale date de 1972, dévoilée en qualité de second 45 tours issu de l’album « Amoureuse« . Ces derniers avaient carte blanche pour interpréter avec elle ses chansons, selon leur sensibilité et leur univers propres.

« Duos volatils » sera donc disponible le 23 novembre prochain. « C’est totalement multi-générationnel. Il y a des vieux potes mais aussi des jeunes que je connaissais mal. ZAZ, c’est extraordinaire ! Elle a un timbre incroyable et comprend tout de suite ce qu’on luit dit. VIANNEY c’est un amour. Il fallait que je dirige toute cette petite troupe. MAÉ, j’ai eu rien à lui dire, il savait, il sentait. Quand je réécoute la chanson maintenant, je me dis « c’est drôle ça veut pas dire la même que quand c’est moi toute seule ». J’adore son harmonica et cette énergie inouïe. Les duos sont des moments éphémères qui prennent beaucoup de temps, d’énergie et qui, à l’arrivée, ont l’air totalement faciles. Quand les autres chantent mes textes et ma musique, ça ne sonne pas pareil. Ça m’émeut beaucoup parce que j’ai l’impression qu’ils ne disent pas la même chose que moi » expliquait-elle à nos confrères d’Europe 1, en juillet dernier.

Par Damien Louvetys