Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Envie de voir ce programme ?

Pour le voir en integralité, abonnez-vous à l’offre multi-écrans de MELODY et retrouvez les plus beaux programmes de votre chaîne vintage, à partir de 2,50€ par mois !

  • Le meilleur des années 60 à 90 en illimité
  • Sur tous vos écrans
  • Abonnement sans engagement
Profiter du 1er mois offert

Biographie

Georgette PLANA est née le 4 juillet 1917 à Agen, d'un père Compagnon Charpentier du Devoir de Liberté (les "Indiens", enfants de Salomon) et d'une mère des "Indiens" de Bordeaux. Georgette PLANA débute comme danseuse de music-hall à Bordeaux, puis monte à Paris en 1941, en tant que chanteuse.

Durant les années 40, ses nombreuses reprises des années 20 ont du succès: Georgette PLANA chante à l’Alhambra en 1942 avec BOURVIL dans "La revue du rire", puis aux Folies-Belleville en 1944, et obtient un grand succès populaire avec son entrain et son timbre gouailleur.

Georgette PLANA enregistre un disque des succès de FRÉHEL, et chante "Le bar de l'Escadrille", "Feu follet", et "Le petit rat de l’opéra", qui connaîtra un beau succès en 1947. Puis, Georgette PLANA se marie à la fin des années 40, avec un industriel dans l'électroménager, Jean DEGUILLAUME, dont elle aura deux enfants. Ce dernier l'appelait Bonheur. Georgette PLANA quitte peu à peu la scène. "Coup de foudre. Je suis partie l'épouser et vivre dans le Midi, abandonnant tout..." explique-t-elle dans "Paris-Jour".

Ce n'est qu'une vingtaine d'années plus tard, en 1968, que Georgette PLANA revient avec "Riquita", une chanson toujours issue des années 20, écrite par BÉNECH et DUMONT. C'est un immense succès: 450 000 disques seront vendus, et le disque se classe n°1 de tous les hits-parades de l'époque.

Dans la foulée, Georgette PLANA enregistre d'autres anciens succès de BÉNECH et DUMONT, Gaston GABAROCHE, Léo DANIDERFF, Lucien BOYER ou MONTÉHUS, dont "Le dénicheur", "Zaza", "Rugby marche", "La femme aux bijoux" et "L'hirondelle du faubourg", accompagnée par AIMABLE ET SON ORCHESTRE. Georgette PLANA reprend également "E Viva España" ou "La java bleue". Georgette LEMAIRE a par ailleurs enregistré un disque de chants compagnonniques pour la Fédération compagnonnique des métiers du Bâtiment qui en assure la distribution.

En 1969, Georgette PLANA chante à l’Olympia aux côtés de Robert CHARLEBOIS et d’ANTOINE, avec lequel elle défend "Je t'offre un verre", réconciliant ainsi deux, et même trois générations. En 1974, Georgette PLANA fait partie de la tournée Podium d'Europe 1, aux côtés des MARTIN CIRCUS (avec Gérard BLANC).

Georgette PLANA se fera plus rare durant les années 80 et 90 (mise à part quelques apparitions au sein de "La chance aux chansons" et "Chanter la vie"), puis Pascal SEVRAN (qui lui aura remis la Légion d'honneur en 2004) révèle dans son livre "Le privilège des jonquilles" en 2006, que la chanteuse a été victime l'année précédente d’un infarctus cérébral, dont elle se remettra.

Georgette PLANA passera le reste de sa vie à L'Isle-Adam, en région parisienne, entourée de ses enfants et petits-enfants. "J'ai réussi ma vie. Je suis heureuse. J'ai triomphé là où les autres se donnaient tellement de peine" déclarera-t-elle dans "France Soir".

Georgette PLANA décèdera à L'Isle-Adam, le 10 mars 2013, à l’âge de 95 ans.

MELODY en Direct et en Replay sur tous vos écrans !

Retrouvez toutes vos émissions de variétés, concerts, documentaires et films en illimité sur votre ordinateur, tablette, smartphone et Apple TV.
Le meilleur des années 60 à 90. Où et quand vous le souhaitez.
À partir de 2,50 € / mois et sans engagement !

Devices

Recevoir la chaîne MELODY
via votre opérateur TV

MELODY est disponible en France, Belgique, Suisse, à Monaco et au Luxembourg

S'abonner à Melody