Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Envie de voir ce programme ?

Pour le voir en integralité, abonnez-vous à l’offre multi-écrans de MELODY et retrouvez les plus beaux programmes de votre chaîne vintage, à partir de 2,50€ par mois !

  • Le meilleur des années 60 à 90 en illimité
  • Sur tous vos écrans
  • Abonnement sans engagement
Profiter du 1er mois offert

Amanda LEAR, qui récemment à lancer sur Internet sa candidature aux Présidentielles 2017 (voir sur ce lien), confie à nos confrères de RTL avoir vécu une histoire d'amour avec David BOWIE (qui vient de nous quitter). Même si ce n'est un secret pour personne, la chanteuse ayant en effet fréquenté de nombreuses personnalités internationales durant sa grande époque, de Mick JAGGER à Brian JONES en passant par Sammy DAVIS Jr (elle sera même la muse du peintre Salvador DALI), elle livre cependant quelques détails supplémentaires sur la nature de leur relation. "Je l'ai rencontré à l'époque de Ziggy STARDUST. Il a beaucoup contribué dans les années 70 à ce renouveau du rock'n'roll. Brusquement tous les rockeurs se maquillaient, se teignaient les cheveux… Moi ça me choquait un petit peu de voir qu'ils se maquillaient carrément plus que moi ! Ce qui me choquait c'est qu'il ne se démaquillait pas. Ça salopait mes traversins et mes taies d'oreiller !" confie Amanda LEAR.

A cette époque, en 1973, l'interprète de "Follow Me" fréquentait Brian FERRY leader du groupe ROXY MUSIC (c'est elle qui sert de modèle sur le visuel de l'album "For Your Pleasure"). "C'est BOWIE qui m'a draguée... Il m'avait vue en photographie et il a dit : "Je veux cette fille, elle m'intéresse, elle me plaît". Il n'était pas amoureux de moi, il était amoureux de ma photo ! Et donc il a tout fait pour me rencontrer... Ça s'est passé au beau milieu de la nuit. Il m'a téléphoné pour m'inviter à venir manger chez lui. C'était notre première rencontre. On se voyait tous les jours, on parlait de musique mais aussi de la peinture, des sciences... Il était différent des autres, il sortait du lot. Il avait cette volonté de se cultiver, d'apprendre, de découvrir les choses. Il était curieux de tout. Il m'a conseillé de chanter. Il m'a payé des cours de chant, m'a mise sous contrat et a produit mon premier disque. C'était un génie. Il était très innovateur, très créatif, il était très travailleur : c'était 24 heures sur 24. Il n’y avait pas d'horloge, pour lui ce n'était pas le jour ou la nuit. Il a marqué vraiment son époque, un petit peu comme Michael JACKSON... Il était vraiment à part. Il a changé ma vie. C'était une rencontre extraordinaire avec un personnage hors du commun".

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

C'est la chevelure blonde d'Amanda LEAR qu'on aperçoit dans le clip "Sorrow" de David BOWIE. La chanson est une reprise des McCOYS dont l'originale date de 1965 et parait en face B du single "Fever". L'année suivante, une reprise des MERSEYS se classe même 4ème au Royaume-Uni. En 1973, David BOWIE reprend le morceau à son tour sur son album de reprises "Pin Ups". Elle constitue l'unique single extrait de cet album, avec "Amsterdam" (une reprise de Jacques BREL adaptée par Mort SHUMAN) en face B (voir sur ce lien). "J’ai dragué tout le monde. C’était une période merveilleusement irresponsable" reconnaissait David BOWIE il y a quelques années dans une interview accordée à la BBC. BOWIE va multiplier les conquêtes, purement sexuelles : Amanda LEAR, Elizabeth TAYLOR, Susan SARANDON, Marianne FAITHFULL, Tina TURNER, Nina SIMONE, et même quelques hommes dont Lou REED ou Mick JAGGER.  

Thierry Cadet

MELODY en Direct et en Replay sur tous vos écrans !

Retrouvez toutes vos émissions de variétés, concerts, documentaires et films en illimité sur votre ordinateur, tablette, smartphone et Apple TV.
Le meilleur des années 60 à 90. Où et quand vous le souhaitez.
À partir de 2,50 € / mois et sans engagement !

Devices

Recevoir la chaîne MELODY
via votre opérateur TV

MELODY est disponible en France, Belgique, Suisse, à Monaco et au Luxembourg

S'abonner à Melody