Charles Trenet - La mer un tube planétaire

Charles Trenet - La mer un tube planétaire

Aujourd’hui revenons sur une chanson inscrite au patrimoine de la chanson française et internationale. Vous la connaissez forcément, elle évoque la douceur et la tranquillité des vacances. Découvrons l’histoire cachée derrière La mer de Charles Trenet.

Trenet n’y croyait pas

Nous sommes en 1943, Charles Trenet voyage en train pour rejoindre la Perpignan. Les paysages se succèdent jusqu’à voir la Méditerranée. Il suffit du trajet pour terminer les paroles. “Le fou chantant” demande à son ami Léo Chauliac d’en composer la musique. N’étant pas dans les codes de son répertoire, Trenet propose cette chanson à Roland Gerbeau qui l’enregistre en 1945. Suivra la version de Renée Lebas.

La mer
Qu’on voit danser
Le long des golfes clairs
A des reflets d’argent
La mer
Des reflets changeants
Sous la pluie

Pourtant, c’est bien la version de Charles Trenet qui rentrera dans l’histoire. De retour d’exil aux Etats-Unis, Raoult Breton son éditeur, demande au chanteur de nouvelles chansons. Ce dernier réussi à convaincre Charles Trenet de l’enregistrer.

La chanson sort en 1946 et devient un véritable succès. Sa traduction en anglais “Beyond the sea” devient un tube dans les années 60, reprise par Bobby Darin et plus tard par “The Voice” Frank Sinatra. La réputation de la chanson outre atlantique n’est plus à faire et la chanson devient un standard américain.

Pour l’anecdote, un jour, Charles Trenet joue La mer dans un bar aux Etats-Unis. Un militaire lui fait remarquer la beauté de la chanson “originale” interprétée par Irvring Berlin. L’homme ne se doutait vraiment pas que son véritable auteur était en face de lui et de surcroit, français…

Pour retrouver Charles Trenet dans des émissions jamais revues, rendez-vous sur notre plateforme de streaming !

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.