François Feldman en concert à Paris les 8 et 9 janvier 2020

Par Thierry Cadet
Le 20 juillet 2019
3 mins

Il y a un peu plus d’un an, François FELDMAN a dévoilé un nouvel album, le premier en treize ans. Plusieurs singles ont été extraits du disque : « You Want Every Night« , « Be my bro » (au feat. de Florence FRANÇOIS et Pedro CASTANO), « Câline-moi encore« , « Vivant » ou « Lou« . A cela s’ajoute le « Vivant Tour« , une tournée solo en France (en marge de ses acolytes de « Stars 80« ), débutée en février dernier, au Théâtre Fémina de Bordeaux. La bonne nouvelle est que l’artiste a ajouté à sa liste deux dates parisiennes, prévues les 8 et 9 janvier 2020, à l’Européen.

L’occasion de réentendre les tubes d’un chanteur au sommet durant les années 80 et début 90 avec pas moins d’une dizaine de classiques à son actif, des « Valses de Vienne » à « Joue pas« , en passant par « Rien que pour toi« , « Je te retrouverai« , « Le mal de toi« , « Petit Frank« , « Magic Boul’vard » ou « Joy« . Six années de plein succès, des millions de disques vendus, des concert sold-out (notamment Bercy).

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Depuis deux saisons, l’émission « Micro miroir » présentée par Christophe DANIEL sur Melody, demande aux passants quel artiste figure sur un cliché, puis montre les réponses au chanteur ou à la chanteuse en question. François FELDMAN a récemment participé au concept.

L’occasion pour lui de répondre aussi aux questions des passants, et notamment à celles concernant ses nouvelles chansons. « Vivant » qui évoque sa relation avec sa fille Joy, ou « Lou » qui est un titre qui dénonce les violences faites aux femmes (voir sur ce lien). « On a fait cette chanson pour Johnny » confie François FELDMAN au micro de Christophe DANIEL. « On n’a pas eu le temps de lui faire écouter… Et si tu fermes les yeux, que t’écoutes un peu, pas ma voix, mais le style, tu te dis : « C’est vrai que pour Johnny ça aurait été très fort, ces mots, ce texte, cette fille qui s’est battue contre les violences de son mec ». Et « L’amnésie » aussi, par Johnny ça aurait été fabuleux. Et donc au lieu de les laisser dans un placard, j’ai dit : « Je vais les enregistrer, on verra ». Donc ces deux chansons-là, je les ai chantées avec ma petite voix, ça n’a rien à voir avec Johnny« .

Par Damien Louvetys