Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Envie de voir ce programme ?

Pour le voir en integralité, abonnez-vous à l’offre multi-écrans de MELODY et retrouvez les plus beaux programmes de votre chaîne vintage, à partir de 2,50€ par mois !

  • Le meilleur des années 60 à 90 en illimité
  • Sur tous vos écrans
  • Abonnement sans engagement
Profiter du 1er mois offert
C'est le come-back de l'été, Georgette LEMAIRE est de retour avec un nouvel album ! Un disque de reprises de chansons sur Paris, dans leurs versions jazzy inédites, qui interpelle les médias les plus branchés, de France Inter à France Info (en playlist sur RTL avec "A quoi ça sert l'amour ?" - en duo avec SANSEVERINO). Celle qui a été révélée en 1966 grâce au télé-crochet "Télé dimanche" de Raymond MARCILLAC, et qui a connu le succès avec la chanson "Vous étiez belle, madame", offerte par Pascal SEVRAN et Jean-Jacques DEBOUT, explique la genèse de son disque, lors d'une interview exclusive donnée à Melody. J'ai dit : « C'est pas possible, va falloir faire de la merde » (rires) .../... J'ai dit : « J'en ai marre, y'a un problème quelque part. Ou alors je les intéresse plus depuis des années, c'est pas d'hier, ou je dois pas être bonne chanteuse, je corresponds pas à la France ». J'étais écœurée de mon métier, et puis je me suis dit : « Tiens, si on faisait des chansons sur Paris ! » Mais j'ai dit à Bob (ndlr : Bob SELLERS, ex-mari de Georgette et réalisateur de l'album - avec son fils Antoine BLANC) : « Tu me fais du jazz derrière, parce que si c'est pour faire des trucs conventionnelles, moi je les fais pas ».
 
Ainsi, "Mademoiselle de Paris", "Sous les toits de Paris" ou "Pigalle" se succèdent sur son nouvel opus "Paris Jazz". En revanche, aucune trace de la chanson de sa rivale de l'époque, Mireille MATHIEU, "Paris en colère"... Nous lui avons posé la question. Mais ça ne va pas du tout ! C'est pas parce que c'est Mireille MATHIEU ! Je vais encore lui faire de la pub à celle-là parce qu'elle, elle m'en fait jamais... A chaque fois qu'on parle d'elle, elle met jamais mon nom. Ça lui fait quand même de la pub, à la grande Mireille MATHIEU (sourire) ! Attendez, j'ai rien contre elle, je trouve qu'elle a une super voix pour chanter les marches... Johnny STARK, son manager, m'a barrée dès le départ. C'est pas un creux de la vague que j'ai connu, c'est un gouffre. J'étais la bête à abattre. Y'avait un public pour moi et pour elle, mais lui, il a voulu le public pour elle toute seule. Le public aime le faste et les paillettes, et moi j'étais pas dans les paillettes et on me voyait nulle part. 
 


Georgette LEMAIRE évoque également le succès de celui qui lui avait composé le succès "Vous étiez belle, madame", Jean-Jacques DEBOUT, disque d'or l'an dernier avec ses reprises de guinguettes. Oui je sais qu'il a repris les guinguettes, ça m'a fait bizarre. Lui qui chantait de superbes chansons, tout d'un coup je l'ai vu tomber là-dedans, dans un abyme pour moi. Quand j'ai entendu ça, je suis tombée dans les pommes, mais pas du bon côté (rires). Tout d'un coup je me suis dit : « Mais qu'est-ce que c'est que ce truc ? ». Tout le monde peut les chanter, même mon voisin de palier peut chanter les guinguettes, y'a pas besoin d'être chanteur.
 
L'interprète de "Et si c'était vrai" revient également sur sa courte participation à la tournée nostalgique "Âge tendre", en 2010. Je ne l'ai faite qu'une fois parce que quand je me suis retrouvée dedans, je me suis pas sentie bien. J'étais pas dans mon élément. C'était l'usine, on passait à la queuleuleu, j'ai rien contre "Âge tendre" parce que j'ai fait mon boulot, mais c'est pas ma conception de la profession. Enfin de compte, j'aime pas les voyages organisés (rires) !
 
Enfin, de poursuivre avec les dernières nouvelles de son éventuelle exclusion, un sujet délicat récemment relayé dans la presse, et qui touche par ailleurs également Marthe MERCADIER ou Linda DE SUZA. J'aimerai qu'on dise que monsieur le Maire de Créteil, monsieur CATHALA, a été vraiment bienveillant avec moi. Il m'a téléphoné, il est venu vers moi et m'a dit : « Madame LEMAIRE, ne vous inquiétez pas, vous retravaillerez ». J'ai toujours quand même peur, parce que dans l'hiver si je ne retravaille pas, le problème se reposera tout le temps. Ce que je ne comprends pas, c'est que je devrais quand même gagner ma vie en chantant, j'ai quand même un peu de voix ! Je demande pas grand chose, je demande au moins de pouvoir payer mon loyer et de pouvoir manger !
 
Thierry Cadet

MELODY en Direct et en Replay sur tous vos écrans !

Retrouvez toutes vos émissions de variétés, concerts, documentaires et films en illimité sur votre ordinateur, tablette, smartphone et Apple TV.
Le meilleur des années 60 à 90. Où et quand vous le souhaitez.
À partir de 2,50 € / mois et sans engagement !

Devices

Recevoir la chaîne MELODY
via votre opérateur TV

MELODY est disponible en France, Belgique, Suisse, à Monaco et au Luxembourg

S'abonner à Melody