ORLANDO : "J'aurais pu chanter le répertoire d'Hervé VILARD"

ORLANDO : "J'aurais pu chanter le répertoire d'Hervé VILARD"

Il fût le premier à enregistrer "Mustapha" ("chérie je t'aime, chérie je t'adore…"), en Egypte en 1959, même si c'est Bob AZZAM qui en fera un succès en 1960. Une chanson qu'il réhabilitera au sein de ses productions durant les années 90 avec le girlsband GRAFFITTI (voir sur ce lien). Bruno GIGLIOTTI aka ORLANDO, le frère de DALIDA, a récemment dévoilé son premier Best of "Je ne suis que de passage…" avec vingt-sept succès, et donné à cette occasion une interview au magazine "Platine". C'est moi le créateur de "Mustapha", je n'avais que 17 ans …/… Quand DALIDA est revenue en Egypte en 1959, je l'avais chanté devant elle. Je me souviens lui avoir proposé de l'enregistrer. Elle m'avait répondu : "Non, non, ce n'est pas pour moi, je ne peux pas faire ça". Et elle a eu raison ! D'ailleurs, quand elle a demandé à Roland BERGER de travailler "Bambino", il lui avait dit : "Avec la voix que tu as, tu vas chanter cette merde ?!". DALIDA s'était alors énervée et avait claqué la porte tellement fort que tout l'immeuble avait tremblé …/… Il faut dire que "Bambino" a fait ensuite le tour de la planète !

L'interprète de "Fattouma" et "Elle a des yeux d'ange", celui qui a notamment connu le succès en Tchécoslovaquie (les tchèques ont même créé une marque de savon à mon nom), poursuit sur des chansons qu'il a enregistrées d'abord, et ont traversé le temps, devenant des tubes par d'autres : "Mon amour disparu" devenu "Vanina" pour DAVE, "Derniers baisers" qui a refait un succès par C. JEROME puis par Laurent VOULZY, "C'est si doux" (l'adaptation française du "Sway" de Dean MARTIN) que DIAM'S a plagié sur "DJ"… Je me suis dit que peut-être déjà à l'époque j'avais un flair pour les tubes… (sourire). Pour les bonnes chansons… Qui ont pris toute leur dimension avec d'autres voix plus adaptées que la mienne… Je m'étais peut-être trompé de chanteur, mais pas de chansons (rires) …/… C'est vrai que cela m'avait étonné que DIAM'S reprenne, à sa manière, cette chanson.

ORLANDO fera ensuite ses preuves en qualité de directeur artistique dès 1966, puis manager quatre ans plus tard, pour sa soeur d'abord, et pour les chanteuses MELODY, INDRA, Hélène SEGARA, ou les chanteurs Alexandre STERLING, Frédéric CHATEAU, LES VAGABONDS. En 1965, j'avais déjà arrêté ma carrière en France …/… Moi, je n'étais pas vraiment yéyé. Ma voix était tout sauf yéyé, même si je m'en sortais sur scène en mettant toute mon énergie et toute ma foi là-dedans… Pour être sincère, je crois que je ne suis pas arrivé au bon moment. DALIDA, elle, a eu le temps de s'installer avant l'arrivée des yéyés, moi pas. Si j'étais arrivé plus tard, cela aurait été aussi plus facile pour moi. J'aurais pu chanter le répertoire d'Hervé VILARD par exemple, "Capri c'est fini". La vie en a décidé autrement… Et comme je ne voulais pas finir sur un strapontin : c'était le fauteuil ou rien, j'ai donc arrêté. Mais si je n'ai pas eu le fauteuil comme chanteur, je l'ai eu comme producteur …/… En même temps que j'aimais chanter et être sur scène, j'avais aussi envie de m'occuper d'un artiste. Un débutant ou un petit, car je n'osais pas espérer avoir un jour DALIDA

Thierry Cadet

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.

Les thèmes

  • Concerts

    Les plus belles prestations scéniques des artistes français et internationaux filmées depuis 50 ans.

  • Documentaires

    Les documentaires et les reportages les plus passionnants sur la chanson. Pour mieux comprendre la carrière de ces légendes.

  • Films

    Films musicaux, films avec des chanteurs qui jouent la comédie, biopics... Voilà un rendez-vous qui combine amour de la musique et passion pour le 7ème art.

  • Variétés

    Melody présente des émissions de variétés intégrales issues des archives de la télévision française et désormais étrangère.