Patrick FIORI s'offrira l'Olympia en 2018

Par Thierry Cadet
Le 31 décembre 2017
3 mins

Si son dernier album « Promesse » ne tient pas celle des ventes sur le long terme, avec péniblement 50 000 passages en caisse en bientôt trois mois, là où son prédécesseur avait déjà atteint les 100 000, Patrick FIORI ira pour autant le défendre sur scène à l’occasion d’une tournée en 2018, dont le coup d’envoi sera donné le 23 mai prochain, à Liège. Quatre jours plus tard, l’artiste foulera les planches de l’Olympia, boulevard des Capucines, à Paris. Si le chanteur a voulu s’impliquer dans la composition des chansons, il chante en revanche les mots de sa femme Ariane QUATREFAGES, Serge LAMA et YCARE. L’opus propose deux duos. Le premier sur le titre du même nom avec SLIMANE, écrit par ce dernier et composé par Patrick FIORI. Le second avec SOPRANO sur la chanson « Chez nous« , écrite par son ami Jean-Jacques GOLDMAN et dédiée à la cité marseillaise qu’ils connaissent tous les trois par cœur.

C’est en 1993, à l’occasion du Grand Prix Eurovision, que le grand public découvre Patrick FIORI avec « Mama Corsica » qui se classe 4ème. En 1998, « Belle » (extrait de la comédie musicale « Notre-Dame de Paris« ), se retrouve classé n°1 des ventes de singles en France durant dix-huit semaines. Un véritable record ! Le chanteur marseillais d’origines corse et arménienne, mène depuis plus de trente ans, une carrière personnelle avec ses titres en solo, de « Stéphanie » à « J’en ai mis du temps« , en passant par « Prends-moi« , « Elle est » ou « T’aime« . En 2007, il retrouve la tête des charts avec le tube « Quatre mots sur un piano » (écoulé à près de 150 000 exemplaires), en trio avec Jean-Jacques GOLDMAN et Christine RICOL. L’occasion pour son label de publier le premier Best of du beau brun, regroupant la plupart de ses tubes : « Que tu reviennes« , « Sans bruit« , « Je sais où aller« , « Il parait« , « Toutes les peines« … ainsi qu’un DVD avec un live acoustique et tous ses clips.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

En 1985, Patrick FIORI, n’a que 15 ans, quand il participe à l’émission de télévision « La légende des santonniers de Provence« , diffusée uniquement sur FR3 Marseille. Un programme (récemment rediffusé sur Melody), dans lequel il interprète « Au jardin de l’enfance« . Un conte avec aussi Franck FERNANDEL, Robert MIRAS, René BALDACCINI, VIRGINIE, Patrick LAUR et Paul AKIAN.

Thierry Cadet