Patrick Sébastien : "Nagui peut se permettre des primes à 5% parce qu’il tient l’access"

Certes, France 2 lui a commandé de nouveaux numéros des "Années bonheur" pour 2018, mais Patrick SÉBASTIEN reste mécontent des nouvelles propositions de sa chaîne pour l'an prochain, et en particulier de la réduction de ses primes (trois "Plus grand cabaret" et quatre "Années bonheur"). "Malheureusement je n'ai pas ma place sur TF1 ou sur M6" confit-il à nos confrères du "Parisien". "Il y aurait bien C8. Je suis très pote avec Cyril HANOUNA. Si je veux y aller, c’est possible. Mais je n’ai pas envie d’avoir dix minutes de pub pendant mes émissions. Et puis, ils recyclent tout. Moi, je suis un artiste. Je ne vais pas aller faire un jeu. J’aimerais animer un talk-show bienveillant. Des idées, j’en ai plein".

Le présentateur se plaint notamment d'un déficit de confiance entre lui et la direction de France 2 : "Je ne critique pas le choix de France 2 mais la direction de France 2 ne me fait plus confiance. Je suis déçu parce qu’on mérite mieux. "Le plus grand cabaret du monde" est le programme le plus regardé sur TV5 Monde et c’est une référence mondiale ! Je n’en demandais pas 25. J’en voulais juste deux de plus. Avant, il y en avait une par mois. J’ai un sentiment d’injustice. C’est pareil pour Michel DRUCKER (ndlr : qui sera par ailleurs cet été invité sur Melody). Je sais à quel point il en souffre. Ce mépris-là est terrible. Je ne me plains de rien mais quand tu vois les commandes des autres animateurs…NAGUI peut se permettre des primes à 5% parce qu’il tient l’access (ndlr : avec "N'oubliez pas les paroles"), moi, si je fais 5%, c’est fini, je suis dehors ! Laurent RUQUIER le samedi soir fait 8%, mais il va continuer à en avoir plein… Il y a clairement deux poids deux mesures" poursuit-il. On ne peut évidemment pas le contredire.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Patrick SÉBASTIEN est actuellement sur scène avec ce qu'il n'a jamais pu dire à la télé... soit l'essence même de son nouveau spectacle, "Avant que j'oublie !". Il se confie plus que jamais sur sa vie et sur son métier, intime et... corrosif. "Parce qu'on ne peut plus rien dire aujourd'hui, l'humour ça va très mal. Des fois j'ai envie de prendre mon téléphone, d'appeler le paradis, de leur dire : "Vous pouvez me passer COLUCHE ? - Allo patron ? On est mal là .../... Si on met en taule toutes les mecs qui vont aux putes, va falloir fermer le Sénat, et peut-être même l'Archevêché de Paris" balance-t-il. "Vous avez vu l'enterrement de Johnny ? Y'avait tous les Présidents de la République, qui étaient derrière : MACRON, HOLLANDE, SARKOZY. C'est tous des mecs qui ont fait des lois pour vous empêcher de fumer, de boire, de conduire vite et de planquer l'argent à l'étranger, et ils viennent rendre hommage à un mec qui n'a fait que ça. Il a dû se marrer dans le cercueil Jojo, il a dû faire : "Ah rock'n'roll !"" (voir sur ce lien).

Par Damien Louvetys

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.

Les thèmes

  • Concerts

    Les plus belles prestations scéniques des artistes français et internationaux filmées depuis 50 ans.

  • Documentaires

    Les documentaires et les reportages les plus passionnants sur la chanson. Pour mieux comprendre la carrière de ces légendes.

  • Films

    Films musicaux, films avec des chanteurs qui jouent la comédie, biopics... Voilà un rendez-vous qui combine amour de la musique et passion pour le 7ème art.

  • Variétés

    Melody présente des émissions de variétés intégrales issues des archives de la télévision française et désormais étrangère.