ROXETTE quitte définitivement la scène suite à une tumeur au cerveau de la chanteuse

Par Thierry Cadet
Le 21 avril 2016
3 mins

Le groupe suédois ROXETTE, dont la chanteuse Marie FREDRIKSSON souffre d'une tumeur au cerveau, annule la fin de sa tournée mondiale et quitte définitivement la scène. "Ses médecins ont conseillé à Marie de renoncer à la scène et par conséquent l'ensemble des dates estivales sont annulées. Le Grand Arena du Cap, en Afrique du Sud, aura accueilli le dernier concert de ROXETTE le 8 février dernier", a indiqué le tourneur Live Nation dans un communiqué. A 57 ans, la chanteuse avait annoncé en 2002 souffrir d'une tumeur au cerveau. En 2009, la formation était repartie en tournée mais les opérations et les traitements avaient diminué physiquement Marie FREDRIKSSON. "Ces trente années ont été fantastiques ! Je n'éprouve que joie et bonheur quand je repense aux tournées mondiales de ROXETTE" confie-t-elle. "Je suis particulièrement fière et reconnaissante d'avoir pu revenir en 2009 après ma grave maladie. Malheureusement, la scène est terminée pour moi" renchérit l'artiste, en assurant que le dixième album studio de ROXETTE, "Good Karma", attendu le 3 juin, était aussi le "meilleur". 

Qui a dit que la Suède n'abritait que ABBA et ACE OF BASE ? C'était sans compter sur ROXETTE, révélé en France en 1989 avec le tube "The Look", puis "It Must Have Been Love" (issu de la B.O du film culte "Pretty Woman") ou encore "The Big L.". Cela fait 27 ans que ROXETTE a classé son single "The Look" n°1 de l’US Billboard Singles Chart (en mars 1989). "Listen To Your Heart", "It Must Have Been Love", "Joyride" et "The Big L." sont des singles inoubliables ayant flirté également avec les premières places des charts aux Etats-Unis et en Europe, ce qui fait de ROXETTE l’un des groupes pop/rock les plus populaires de sa génération. ROXETTE a vendu plus de 75 millions d’albums dans le monde – chiffre qui augmente chaque jour encore. Avec leur collection impressionnante de hits, le duo a dominé les charts durant la décennie 90 (voir sur ce lien).

Thierry Cadet