Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Envie de voir ce programme ?

Pour le voir en integralité, abonnez-vous à l’offre multi-écrans de MELODY et retrouvez les plus beaux programmes de votre chaîne vintage, à partir de 2,50€ par mois !

  • Le meilleur des années 60 à 90 en illimité
  • Sur tous vos écrans
  • Abonnement sans engagement
Profiter du 1er mois offert
Crédit photo : Marlyse Press Photo

Sylvie VARTAN a dévoilé son album de reprises de Johnny HALLYDAY, confectionné à Los Angeles. "Avec toi..." est un disque comprenant pas moins de quatorze reprises de la légende (+ une des BEATLES), disparue il y a un an. A cette occasion, l'interprète de "La plus belle pour aller danser" s'est longuement exprimée sur le premier anniversaire de la mort de son ex-mari, et notamment sur la récente parution de son album posthume "Mon pays c'est l'amour". "Je ne réalise pas vraiment. Je ne peux pas imaginer qu'il soit parti. Au tout début, ça a été terrible et puis tous les soirs, quand je chante, je le célèbre vivant. A l'intérieur de moi je sais qu'il n'est plus là, mais j'aime voir son visage, je chante avec lui derrière moi, et ça me fait du bien. Ce qui sauve c'est de chanter" confie-t-elle sur l'antenne de RTL. "Je crois qu'on ne fait jamais vraiment son deuil quand on aime les gens, quand on les a aimés. Nous avons un fils ensemble, je veux dire, ce n'est pas rien, ce n'est pas quelque chose que l'on peut changer, et le fait de le perdre, c'est quelque part un bout de mon coeur qui s'en va aussi. Je ne ferai jamais vraiment le deuil".

Si l'album "Mon pays c'est l'amour" (incluant les singles "J'en parlerai au diable" et "Pardonne-moi") a déjà dépassé le million d'exemplaires vendus, en un mois seulement, Sylvie VARTAN avoue qu'elle ne l'a, à ce jour, toujours pas encore écouté. "Je n'écouterai sans doute jamais l'album "Mon pays c'est l'amour". Je pensais le faire, mais plus ça va, plus je me dis que je ne le ferai pas. Si par hasard, je tombe sur l'une des chansons de cet album à la radio, je zappe ou je coupe le son. Je ne peux pas entendre sa voix en me disant qu'il savait que c'était le dernier. Je ne peux pas mettre une fin à tout ça. Et écouter ce disque c'est écrire le mot fin".

Et de conclure sur ses détracteurs qui l'accusent de profiter de la mort de Johnny HALLYDAY pour braquer les projecteurs sur elle : "Ça ne me ressemble pas. Sinon, il y a longtemps que j'aurais profité de Johnny, de sa carrière. J'ai fait la mienne sans lui. On a passé 20 ans ensemble et 40 autres chacun de notre côté. Ce que l'on a partagé, personne pourra nous l'enlever".

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

A l'occasion de la sortie, ce jour, de son nouvel album "J'ai quelque chose à vous dire", David HALLYDAY revient en chanson sur le jour où son père Johnny est mort (voir sur ce lien). Un titre incisif où il s'explique de manière "explicite" avec Laeticia. Animé par la tristesse et la colère, le chanteur a donc décidé de régler ses comptes sur sa nouvelle chanson "Eternel", au texte cinglant. "J'ai vu dans tes larmes, couler la blancheur, mais noir sous le voile, je cherche encore ton coeur", avant de glisser l'âme en peine : "Tu peux m'empêcher, de poser ma main, sur son corps blessé, j'ai tout l'temps de savoir enfin, qu'on peut tout casser, ou tout effacer, pour tuer ceux qui s'aiment, faudrait déchirer le ciel" (voir sur ce lien).

Par Damien Louvetys

MELODY en Direct et en Replay sur tous vos écrans !

Retrouvez toutes vos émissions de variétés, concerts, documentaires et films en illimité sur votre ordinateur, tablette, smartphone et Apple TV.
Le meilleur des années 60 à 90. Où et quand vous le souhaitez.
À partir de 2,50 € / mois et sans engagement !

Devices

Recevoir la chaîne MELODY
via votre opérateur TV

MELODY est disponible en France, Belgique, Suisse, à Monaco et au Luxembourg

S'abonner à Melody