Zizi Jeanmaire : figure emblématique des revues

Zizi Jeanmaire : figure emblématique des revues

Il y a pile un an, le 17 juillet 2020, une grande dame de la chanson et de la danse nous quittait.

Zizi JEANMAIRE, de son vrai nom Renée Marcelle JEANMAIRE, a marqué l’histoire du music-hall avec des rôles toujours plus emblématiques. Retour sur sa carrière de meneuse de revues.

De formation de danseuse à l’opéra de Paris, c’est là qu’elle rencontre son futur mari, Roland Petit. En 1949, ce dernier crée pour elle un ballet, “La croqueuse de diamants”, dans lequel elle chante en plus de danser. Son look androgyne (les cheveux coupés courts, un style à la garçonne est avant-gardiste.

Quelques années plus tard, en 1961, Jean CONSTANTIN – également chanteur et compositeur pour Edith Piaf, Claude NOUGARO, Annie CORDY… –  lui écrit “Mon truc en plumes”. C’est un succès immédiat pour la danseuse de 38 ans, dont la gouaille faubourienne et le côté canaille parigot, plaisent beaucoup.

Après de nombreux ballets et même quelques films, c’est sa rencontre avec Serge GAINSBOURG qui va lancer sa carrière de meneuse de revues. Ce genre théâtral consiste à créer des tableaux avec de la danse, du chant, de jolis costumes et de beaux décors. Contrairement à l’opérette ou la comédie musicale, la revue ne raconte pas une histoire, mais est surtout visuelle et donc plus internationale car facile à comprendre pour les étrangers.

Zizi, qui sait aussi bien chanter que danser, est toute désignée pour briller dans ces revues, dont elle devient rapidement meneuse. Chantant des textes écrits par Gainsbarre, elle va même plus loin en osant donner du fond à ces spectacles surtout basés sur la forme. Dans les deux revues que l’interprète de “La Javanaise” écrit pour elle, la vedette interprète des chansons aux paroles provocatrices. Il est vrai que dans un registre où des chansons sur des sujets légers sont habituellement interprétées, une chanson sur les violences conjugales, comme “Les bleus”, détonne… Du grand Gainsbourg !

En 1970, entre deux revues écrites par l’homme à tête de chou (1969 et 1972), C’est Jean-Jacques DEBOUT – déjà compagnon de Chantal GOYA, compositeur pour Sylvie VARTAN (qui, elle aussi, s’attaque à la revue), complice des Sacha Shows des Carpentier -, qui compose une revue pour Zizi, avec, cependant, des textes plus « classiques » cette fois.

Sublimant ce mélange de chants, de danses, de costumes et de décors, les revues – dont de larges extraits ont été présentés en télévision – ont fait rentrer Zizi JEANMAIRE dans la postérité.

Elle reste à ce jour, aux côtés de MISTINGUETT, Joséphine BAKER, Line RENAUD, Mick MICHEYL, Sylvie VARTAN… et quelques autres, l’une des plus grandes meneuses de revue du 20ème siècle.

Pour commémorer l’anniversaire de sa disparition, Melody lui dédie une série d’émissions :

  • Numéro 1 Zizi Jeanmaire, avec Sacha Distel : le 17 juillet à 20h40
  • Show Zizi Jeanmaire, avec Nino Ferrer : le 20 juillet à 20h40
  • Les copains d’abord, avec Serge Gainsbourg : le 20 juillet à 21h25

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.