Charles Aznavour : sa chanson pour l'Arménie en 1989 — avec Vanessa Paradis, Carlos, Images, Dorothée, David & Jonathan...

Charles Aznavour : sa chanson pour l'Arménie en 1989 — avec Vanessa Paradis, Carlos, Images, Dorothée, David & Jonathan...

Les enfants du Top 50 s’en souviennent encore. Le 11 février 1989, la chanson “Pour toi Arménie” écrite par Charles AZNAVOUR, et composée par Georges GARVARENTZ, au lendemain du tremblement de terre que venait de vivre son pays, l’Arménie, le 7 décembre 1988, entre n°1 du Top 50, reléguant David HALLYDAY avec “High” sur la marche du dessous. Il est le premier titre de l’histoire du Top à entrer directement sur la première place. Ce 38ème n°1 du classement, restera dix semaines consécutives en tête, se faisant détrôner par BONEY M avec son “Megamix“, au printemps suivant.

Pour toi Arménie” est interprétée avec 88 artistes parmi lesquels (artistes populaires à l’époque obligent) : Vanessa PARADIS, CARLOS, IMAGES, DOROTHÉE, DAVID & JONATHAN, Rachid FERRACHE, Phil BARNEY, Gérard BLANC, KIMERA, Jakie QUARTZ, Eric MORENA, ELSA, Thierry MUTIN, Jean-Luc LAHAYE, François VALÉRY, NACASH, LIO, Francis LALANNE, Marie MYRIAM, Linda DE SUZA, Nana MOUSKOURI, Yves DUTEIL, POPECK… Les bénéfices récoltés par les ventes du disque ont permis de financer une fondation de solidarité.

Au même moment, au Royaume-Uni, le collectif d’artistes LIFE AID ARMENIA reprend la chanson de Marvin GAYEWhat’s Going On“, puis ROCK AID ARMENIA reprend la chanson du groupe DEEP PURPLE, “Smoke On The Water“.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le 7 décembre 1988, la région de Spitak, alors en Arménie soviétique, est frappée par un séisme de 6,9 sur l’échelle de Richter. En moins de huit secondes, une faille s’est ouverte sur une longueur de 20 kilomètres. Les deux blocs de fracture en présence ont instantanément coulissé l’un sur l’autre, en biseau. Le phénomène a atteint une amplitude de 1,6 mètre. Le pouvoir soviétique de l’époque étant complètement dépassé par les événements, ce sont des secouristes du monde entier qui affluent en Arménie.

Selon les estimations, entre 25 000 et 30 000 personnes sont mortes, pour la plupart sous les décombres des bâtiments non conçus pour résister à un tel séisme. Les sauveteurs n’ont pu sauver que 80 personnes prisonnières des décombres. Il y a officiellement 15 524 blessés et 530 000 sans-abri.

Par Thierry Cadet

Abonnez-vous dès maintenant !

Simple et rapide.