Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Envie de voir ce programme ?

Pour le voir en integralité, abonnez-vous à l’offre multi-écrans de MELODY et retrouvez les plus beaux programmes de votre chaîne vintage, à partir de 2,50€ par mois !

  • Le meilleur des années 60 à 90 en illimité
  • Sur tous vos écrans
  • Abonnement sans engagement
Profiter du 1er mois offert
Crédit photo : visuel du 45 tours "Aimons-nous vivants"

En 1989, François VALÉRY n'a plus connu de grand succès populaire depuis "Elle danse, Marie" (et dans une moindre mesure "Mon pote le D.J."), soit une demi-douzaine d'années. C'est alors qu'intervient "Aimons-nous vivants". MICHAËLE et Pierre DELANOË posent des mots justes sur une mélodie efficace et balancée de François VALÉRY. La magie opère. Le 45 tours sort chez WEA en été 1989, produit par Franceval, et fait une entrée timide au Top 50 le 26 juillet, à la 46ème place. Mais alors qu'à la rentrée KAOMA ("Lambada"), François FELDMAN et Joniece JAMISON ("Joue pas"), Jean-Pierre FRANÇOIS ("Je te survivrai"), Philippe LAFONTAINE ("Coeur de loup") et PRINCE ("Batdance") forment le Top 5 des meilleures ventes de 45 tours en France, François VALÉRY pointe 6ème avec "Aimons-nous vivants" le 23 septembre, après que les radios l'ait matraqué tout l'été. Suivra le follow-up "C'est pas possible", qui lui permet d'atteindre la 32ème place du Top 50 en janvier 1990, puis sa reprise de Claude FRANÇOIS "C'est la même chanson", qui se classe 20ème l'été suivant.

A 35 ans, le chanteur décroche donc avec "Aimons-nous vivants" son dernier tube, un tube qui, devenu culte, est encore aujourd'hui sur toutes les lèvres, des jeunes ou des moins jeunes, comme étant sa chanson référence. Toutes vidéos confondues, "Aimons-nous vivants" atteint les presque 20 millions de vues sur Internet. "Il y a une popularité qui est toujours là, les gens m'aiment bien, j'ai eu des titres qui ont marqué au moins deux ou trois générations donc ce qui est important c'est de passer un message, dire aux gens que la vie c'est surtout une bouteille à moitié pleine et non pas à moitié vide. Je vais pas me plaindre quand tu vois les problèmes que d'autres gens peuvent avoir. J'ai été gâté et je le suis encore" confie-t-il au micro de M Radio.

En 1974, le producteur Jean-Paul BARKOFF décide de produire François VALÉRY sur les conseils de Mike BRANT (pour créer son pseudonyme, il choisira les prénoms des deux principaux candidats à l'élection présidentielle, François MITTERAND et Valéry GISCARD D'ESTAING). Deux mois plus tard il décrochera son premier succès avec "Une chanson d’été". François VALÉRY assure alors la première partie des spectacles de STONE et CHARDEN, Alain BARRIÈRE, Annie CORDY et Mireille MATHIEU. "François VALÉRY ? C'est une voyante qui m'a donné ce nom là en 1974, en faisant bouger une table, et cette voyante était la secrétaire de Marcel AMONT qui s'appelle Jacqueline TORDJMAN. Mais comme on était en époque de présidentielle, les gens se sont dit que ça faisait drôle François VALÉRY (sourire)".

François VALÉRY compose toutes ses chansons ; et s’illustre particulièrement à travers son talent de mélodiste, pour lui, mais aussi pour d'autres (Michèle TORR "Emmène-moi danser ce soir", DALIDA "L’inamorata", Line RENAUD "Dream Of A Man", Debbie DAVIS "J’aime l’amour avec toi" (que François VALÉRY reprendra en 1990), "Joy", "Emotion", Julia MIGUENES JOHNSON "Without Love", "With You", "When The Music Begins", Jean MARAIS "On oublie rien", Jenny MACKAY "No Tears, No Regrets", Hervé VILARD "Mama mia"...). François VALÉRY écrit et coécrit également une grande partie de ses textes, avec entre autres Gilbert SINOUÉ, MICHAËLE, Didier BARBELIVIEN, Pierre DELANOË ou Claude LEMESLE.

Durant les années 80 suivront de nombreux succès à son actif de chanteur, d'"Emmanuelle" (1980) à "Dream In Blue" en duo avec Sophie MARCEAU (1981), en passant par "Elle danse, Marie" (1983), "Mon pote le D.J." (1984). En 1989 "Aimons-nous vivants", puis "C'est la même chanson" (1990), "J'aime l'amour avec toi" (1990). En 1993, François VALÉRY signe le premier succès de Patrick FIORI "Mama Corsica", qui finira 4ème à l'Eurovision, puis il compose pour Corinne HERMÈS le générique de la saga de l'été de Jean SAGOLS sur TF1 "Les grandes marées" : "L'amour est artiste".

Dans les années 2000, François VALÉRY s'attelle à une comédie musicale "L'ombre d'un géant", qu'il écrit, compose, produit et met en scène en 2002 au Théâtre Mogador de Paris pour quarante-deux représentations — avant d'être interrompue à la suite de difficultés financières rencontrées par Rubi Prod. Le premier single "Pour aimer plus fort" remettra en scène la regrettée Rose LAURENS, accompagnée en trio par Sophie DELMAS et Hanna H.

Il y a cinq ans, François VALÉRY revient avec un nouvel album "Je suis venu te dire", porté par le single "Nos DJ font danser le monde (j'avais oublié)".

Par Thierry Cadet

MELODY en Direct et en Replay sur tous vos écrans !

Retrouvez toutes vos émissions de variétés, concerts, documentaires et films en illimité sur votre ordinateur, tablette, smartphone et Apple TV.
Le meilleur des années 60 à 90. Où et quand vous le souhaitez.
À partir de 2,50 € / mois et sans engagement !

Devices

Recevoir la chaîne MELODY
via votre opérateur TV

MELODY est disponible en France, Belgique, Suisse, à Monaco et au Luxembourg

S'abonner à Melody