Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Pas encore de compte ?

Abonnez-vous !

Envie de voir ce programme ?

Pour le voir en integralité, abonnez-vous à l’offre multi-écrans de MELODY et retrouvez les plus beaux programmes de votre chaîne vintage, à partir de 2,50€ par mois !

  • Le meilleur des années 60 à 90 en illimité
  • Sur tous vos écrans
  • Abonnement sans engagement
Profiter du 1er mois offert

Biographie

C’est le 27 Juillet 1938 qu’est née à Lille Thérèse COQUERELLE plus connue sous le nom d’Isabelle AUBRET.

Après un titre de championne de France de Gymnastique en 1952, c’est vers la musique qu’Isabelle AUBRET se tourne, et jamais plus, elle ne lâchera sa passion. Dès lors elle enchaine les concours, et se fait repérer rapidement pour devenir chanteuse au sein d’un orchestre. Après avoir engrangé de l’expérience, Isabelle AUBRET se retrouve à l’Olympia pour un concours où elle s’y fait remarquer par Bruno COQUATRIX qui lui permettra de signer au cabaret Parisien.

Rapidement les rencontres s’enchainent, et l’année suivante Isabelle AUBRET fait la connaissance de Jacques CANETTI, un agent artistique, qui lui permettra d’enregistrer deux titres nommés "Le Gars de n'importe où" et "Nous les amoureux", signés par Maurice VIDALIN et Jacques DATIN; Titres qui permettront à Isabelle AUBRET de remporter le Grand Prix du Festival d'Enghien.

Les années suivantes marqueront pour toujours la vie d’Isabelle AUBRET, puisqu’en 1962, elle remporte l’Eurovision avec "Un premier amour", année où elle rencontrera Jean FERRAT, qui l’invitera sur sa tournée, et ainsi aller à la rencontre du public. En Mars de l’année suivante, c’est Jacques BREL qui lui demande d’assurer la première partie de son Olympia. Un artiste que la chanteuse aimait beaucoup et pour qui elle enregistre douze ans plus tard l’album "Isabelle AUBRET chante Jacques BREL".

Alors que le cinéma lui faisait du pied, avec notamment le rôle principal du film "Les Parapluies de Cherbourg", le destin ira à l’encontre avec un terrible accident de voiture.

Si en 1965  Isabelle AUBRET est choisie pour faire la première partie de Salvatore ADAMO à l'Olympia, ce n’est que sur la fin de la décennie qu’elle fera le plus parler d’elle. Premièrement avec sa troisième place à l’Eurovision en 1968, puis en partageant la scène de Bobino avec le Québécois Félix LECLERC; Spectacle qui ne se terminera pas suite aux émeutes.

L’année suivante, Isabelle AUBRET signe avec le Label Meys, qui produit Jean FERRAT, et assure la version Française du titre phare de James BOND "Au service secret de sa majesté", avec le titre "Savez-vous ce qu'il faut au sapin de Noël ?".

La décennie 70 sera celle de l’exposition internationale, et permettra à Isabelle AUBRET de chanter au Canada, en Algérie, à Cuba et en Pologne, ce qui lui permet de s’éloigner d’une France peu enclin à ses titres. Pour autant elle revient en 1973 pour des concerts et la sortie de son nouvel album "Le soleil est dans une orange" sur lequel se trouve une chanson écrite par Alain BASHUNG, encore dans l’ombre à cette époque.

Si la France ne salut pas plus que cela le talent d’Isabelle AUBRET, le Japon l’aime beaucoup et en 1976, elle y reçoit le trophée de la meilleure chanteuse au festival Tokyo Musical. Un premier prix d’une longue série car les nippons la courronneront à nouveau en 1980, en tant que meilleure chanteuse du monde.

Après avoir sorti "Berceuse pour une femme" en 1977 et "Une vie" en 1979, Isabelle AUBRET reprend la route et sillonnera le monde et chantera en URSS, en Allemagne, en Finlande, au Japon, au Canada, ou bien encore au Maroc.

Fin 1981, alors qu’Isabelle AUBRET devait participer au gala annuel des artistes, elle fait une chute durant une répétition de trapèze et se brise les deux jambes. Il lui faudra plus de deux ans de rééducation avant de retrouver les studios, et en 1983, elle enregistre "France France", avant "Le Monde Chante" un nouvel album en 1984.

Par la suite, Isabelle AUBRET multiplie les galas, et enregistre les albums comme "Vague à l’homme" en 1987, qui lui permettra de décrocher le Grand Prix du Disque et le prix de l'Académie Charles CROS. Pour marquer l’année du bicentenaire de la révolution française, la chanteuse dévoile un album intitulé "1989" avec lequel elle obtient le prix de la meilleure interprète lors d'un festival à Berlin.

Durant la décennie 90  Isabelle AUBRET présentera l’album "Vivre en flèche", avec d’enregistrer des poèmes d’ARAGNON mis en musique par Léo FERRÉ et Jean FERRAT, avant de rendre hommage en chanson régulièrement à des artistes qui ont marqué sa vie comme Jacques BREL, Guy BÉART, Francis CABREL, Serge GAINSBOURG, Jean-Jacques GOLDMAN, Nicole RIEU, Henri SALVADOR, Alain SOUCHON et Charles TRENET.

En 1992 le Président François MITTERAND lui remet la Légion d'Honneur.

Dans les années 2000, Isabelle AUBRET continue d’enchanter les foules avec de nombreux galas, et sort l’album "2006" avant de partir sur la tournée Âge tendre et Têtes de bois saisons 4 et 5.

MELODY en Direct et en Replay sur tous vos écrans !

Retrouvez toutes vos émissions de variétés, concerts, documentaires et films en illimité sur votre ordinateur, tablette, smartphone et Apple TV.
Le meilleur des années 60 à 90. Où et quand vous le souhaitez.
À partir de 2,50 € / mois et sans engagement !

Devices

Recevoir la chaîne MELODY
via votre opérateur TV

MELODY est disponible en France, Belgique, Suisse, à Monaco et au Luxembourg

S'abonner à Melody