Alain SOUCHON : "Ma mère a eu la maladie d'Alzheimer"

Par Thierry Cadet
Le 24 octobre 2016
3 mins

Récemment invité par Frédéric ZEITOUN sur Melody pour "Melody de ma vie", Alain SOUCHON a passé sa carrière en revue, de ses débuts avec Laurent VOULZY, en passant par les jeunes artistes qu'il admire, tel que VIANNEY ("D'abord il a un physique extravagant, vachement agréable à voir, c'est très important. J'aime bien ses chansons, et la façon dont il les chante"), évoquant aussi le concert annuel organisé par son fils Pierre SOUCHON pour permettre à l'ARA (l''Association pour la Recherche sur Alzheimer) de récupérer des fonds pour lutter contre la maladie (évoquée elle aussi par Lara FABIAN ici ou par Didier BARBELIVIEN ). Nous vous parlions déjà il y a deux ans (voir sur ce lien).

"Ma mère a eu la maladie d'Alzheimer. On fait pour que ça rapporte de l'argent pour cette recherche. Des générations de chanteurs se mêlent, alors y'a un noyau central avec Nolwenn LEROY, Sandrine KIBERLAIN, Vincent DELERM, OURS, mon frère Laurent VOULZY (sourire), toute la famille est là, et y'a des invités tous les ans qui viennent, tout le monde dit oui gentiment, que ce soit Francis CABREL, Robert CHARLEBOIS, cette année Maxime LE FORESTIER, Carla BRUNI, tout le monde vient et on fait des duos. C'est un moment pour nous qui est agréable, au-delà du fait que ça rapporte de l'argent pour la recherche". Par ailleurs, le single "Vole" est toujours disponible sur les plateformes de téléchargement légal.

Pierre SOUCHON, le fils d'Alain, qui a lui aussi participé à "Melody de ma vie" sur Melody, est revenu longuement sur sa formation créée avec Julien VOULZY LES CHERCHE MIDI, qui dévoileront deux albums durant les 90's, l'éponyme en 1994 (porté par le hit "Ce n'est pas vrai") et "Les lendemains" en 1998 (avec notamment "Gamine"), avant de se séparer et de poursuivre leur chemin en solo. Bonne nouvelle pour les fans de Pierre SOUCHON et Julien VOULZY, puisque ces deux derniers ont décidé de reformer leur groupe né durant les années 90, à l'occasion des 20 ans de sa création (voir sur ce lien).

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Au-delà de la chanson collégiale initiée par Pierre SOUCHON, saviez-vous que le premier collectif d'artistes évoquant cette maladie neurodégénérative qui touche 850 000 personnes en France, était celui des MARGUERITES ? Une vingtaine de chanteurs indépendants (dont Mickaël MIRO et Allan THÉO), portés par Thierry CADET et Cédric BARRÉ, qui s'étaient classés 71ème du Top Singles en 2008 avec leur chanson "J'y étais pas".

Peter Arnold